17/02/2003 -SANTE: Les enlèvements cosmique laissent des traces.

Santé - Les enlèvements cosmiques laissent des traces

David Duchovny dans Evolution / X Files Fox Mulder DR: AFP

Les enlèvements cosmiques laissent des traces
  • Les personnes qui prétendent avoir été enlevées par des extra-terrestres développent des symptômes de stress bien réels.

  • Des chercheurs américains ont fait passer des tests à certains d'entre eux. Les résultats sont étonnants.

 

Matthieu DURAND - le 17/02/2003 - 18h09

Si David Vincent "les" a vus, Fox Mulder, lui, a été enlevé par des extra-terrestres, qui lui ont fait subir des expériences traumatisantes. De la fiction ? Les Américains seraient quatre millions à croire qu'ils ont un jour été faits prisonniers par des "petits gris" ou des "grands verts" (au choix). Des scientifiques ont constaté que cette croyance se traduisait par des symptômes tout à fait réels chez ces "kidnappés de l'espace". Leurs travaux ont été présentés lors de la réunion annuelle de l'Association américaine pour l'avancée de la science (AAAS), à Denver.

Comme les vétérans du Vietnam

"Si vous croyez sincèrement que vous avez été traumatisé et que vous vous souvenez de ces moments, vous montrerez les mêmes réactions émotionnelles que les gens qui ont été vraiment traumatisés", explique à la BBC le professeur Richard McNally, de l'université américaine d'Harvard. Selon le chercheur, la plupart des "spatio-kidnappés" étaient déjà versés dans les croyances new age — "thérapies bio-énergétiques, réincarnations, projections astrales, tarot et tout ça" — et avaient connu "des épisodes de paralysie apparente pendant leur sommeil, accompagnée d'hallucinations".

Lors d'expériences en laboratoire, des chercheurs ont enregistré le récit de certains "capturés cosmiques". Puis ils leur ont fait réécouter leurs histoires tandis que leurs réactions physiques étaient enregistrées. Résultat : les "kidnappés" ont été pris de sueurs et ont vu leur rythme cardiaque s'accélérer. Des réactions comparables à celles constatées chez des vétérans du Vietnam, qui s'étaient prêtés à la même expérience. Pour le Pr. McNally, "ceci souligne le pouvoir des croyances émotionnelles".

         Quand la mémoire joue des tours

Par le biais d'entretiens suggestifs, Elisabeth Loftus, spécialiste de la psychologie cognitive à l'université californienne d'Irvine, a réussi à intégrer de faux souvenirs dans la mémoire de cobayes volontaires. Certains d'entre eux étaient ainsi persuadés d'avoir vu Bugs Bunny (personnage des studios Warner) à Disneyland ou d'avoir embrassé une grenouille. Des travaux qui mettent en lumière les "tours" que peut jouer la mémoire dans le cas d'expériences traumatiques vécues, ou supposées vécues, notamment au cours de l'enfance.

photo d'ouverture : David Duchovny, l'interprète de Fox Mulder dans la série télévisée X Files, ici dans le film Evolution (AFP)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site