15/06/2005 -Allen Telescope Array : 350 antennes pour la recherche de vie extraterrestre

Allen Telescope Array : 350 antennes pour la
recherche de vie extraterrestre

Par Rémy Decourt, Flashespace

Le Allen Telescope Array (ATA), installé sur le site du Hat Creek Observatory) doit débuter son activité opérationnelle ces prochains jours et réceptionner ses premiers signaux. Ce télescope, baptisé du nom de son donateur le plus généreux, Paul G. Allen (co-fondateur de Microsoft) est opéré par la SETI, un Institut qui recherche dans l'espace des signaux d'origine extra-terrestre.

A terme, ce télescope sera composé de 350 antennes de 6,1 m, répartis sur une surface d'environ 1 km de diamètre et fonctionnera en réseau. Dans un premier temps seules 32 antennes (ATA-32) ont été construites et mises en service. Les 318 autres seront installées progressivement de sorte que ATA-350 doit être complètement opérationnel avant la fin de la décennie. Sa capacité d'observation sera équivalente à un télescope de 100 m de diamètre. Il sera alors un des instruments les plus grands au monde et augmentera sensiblement les capacités de recherche de la SETI.

Les objectifs scientifiques d'ATA sont très simples. Il s'agit d'examiner les régions autour de dizaines de milliers d'étoiles de la Galaxie semblables au Soleil et d'en détecter des signaux attestant de l'existence d'une forme de vie intelligente et technologiquement avancée. Avec ce télescope, la recherche d'une forme de vie évoluée franchit une étape importante. Ce télescope permettra des recherches en continu, il sera bien plus puissant que n'importe quel instrument utilisé aujourd'hui pour ce type d'observation. Mais surtout, il se différenciera des programmes SETI existants qui reposent tous sur l'utilisation d'instruments qui nécessitent un partage du temps d'observation. On pense au radiotélescope d'Arecibo.

Le télescope Allen sera optimisée pour couvrir des fréquences entre 1.000 et 10.000 mégahertz, ce qui représente plus de trois fois la gamme couverte par le projet Phoenix (précurseur en quelque sorte de ATA). Il pourra être utilisé entre 0.5 à 11 gigahertz. La température du système, qui représente un facteur critique déterminant la sensibilité du télescope, sera probablement aussi basse que 42°K. Le nombre prévu de canaux dès la mise en service sera d'au moins 100 millions, quatre fois plus que le projet Phoenix. Ce nombre pourrait encore se voir augmenter par la suite.

Bien que l'objectif principal reste la recherche de vie avancée, ATA sera également utilisé par les astronomes ayant d'autres centres d'intérêts dans l'étude de l'Univers.

 

Les 350 antennes du Allen Telescope Array (vue d'artiste)

Les 350 antennes du Allen Telescope Array (vue d'artiste)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×