02/03/2008 -"Des réunions qui ont planifié la Divulgation à l’ONU".

Dimanche 2 mars

 

  Quelques esprits étroits, toujours à l’affut d’une bonne nouvelle mais uniquement pour s’amuser à la démonter, n’auront vu dans l’information des réunions qui ont planifié la Divulgation à l’ONU, qu’un “coup de pub” dont aurait eu besoin la “jeune” Fédération A.I.R.P.L.A.N.E.
L’accusation est grâve, qui suppose le sacrifice personnel d’un homme public, rattaché au CNRS et à l’IHEDN … C’est oublier aussi que la F.E.A. ne se relèverait pas d’une telle fabrication.

Mais c’est aussi le signe que les déboulonneurs systématiques sont prêts à toutes les bassesses plutôt que d’intégrer un changement de paramètres. Jusqu’à présent, l’amusement consistait à marteler qu’un objet inconnu dans le ciel devait être nécessairement un ballon-météo, une méprise, ou un canular. Aujourd’hui, il serait plus constructif d’aller placer une requête FOIA pour tracer par exemple un rapport de la Garde Nationale américaine, que de passer son temps à publier des commentaires aussi méprisants.

Par ailleurs, l’américain Michael Salla a bien intégré les éléments apportés par Gilles Lorant dans une importante mise à jour, et la recherche va pouvoir progresser - entre autres sur les agendas de quelques participants aux réunions de l’ONU, dont les noms devraient commencer à circuler.

L’Administrateur du JdU, Jean-Jacques Yvars, communique aujourd’hui sur son forum :
Monsieur Gilles LORANT, trésorier de la F.E.A et consultant auprès de l’ONU pour son entreprise, a bien assisté aux réunions, invité dans le cadre d’un audit sur le fonctionnement de l’ONU. Il a eu la possibilité d’assister à ces réunions, qui se sont déroulées le mercredi dans la salle du Conseil, et le jeudi dans la salle 8 ou 9. Ces réunions à huis clos regroupaient également des représentants de l’ONU, de 28 nations, ainsi que la présence annoncée de Monsieur DSK.

Cependant, Monsieur Gilles LORANT reconnait ne pas avoir vu DSK en personne. On note au passage que Monsieur Bernard KOUCHNER était attendu, mais il ne s’y est pas présenté et n’a pas non plus été annoncé, contrairement à Monsieur DSK. Il faut imaginer que chaque personne pénétrant dans la salle est systématiquement annoncée. Cependant, nous ne savons pas si le représentant d’une personnalité est annoncé par son nom, ou par celui de la personnalité qu’il représente.

D’ici quelques semaines, un compte rendu officiel sur ces réunions devrait être formulé, à l’attention de la communauté internationale, comme c’est le cas pour toutes les réunions institutionnelles de ce niveau. Cependant, ces comptes rendus de rattrapages, destinés aux pays non représentés lors de ces réunions, ne s’appliquent qu’aux réunions institutionnelles. Pour l’heure, nous ne sommes pas certains que les réunions du 13 et du 14 soient considérées comme des réunions institutionnelles, ou des réunions privées. Espérons qu’il s’agissait de réunions institutionnelles, car les réunions privées organisées par des institutions publiques ou des nations, dans les bâtiments de l’ONU, se produisent aussi. Il n’y a pas encore de certitude sur ce point là et nous recherchons confirmation.

Voilà qui explique, entre autres, pourquoi Gilles Lorant m’avait parlé de DSK, et les quelques doutes émis sur sa présence.
L’important est que d’autres français s’engagent maintenant, en apportant de nouveaux détails, comme vient de le faire JJ Yvars - sur les lieux des réunions.

 

SOURCE: http://ovnis-usa.com/

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×