10/02/2009 - Barack Obama et Hillary Clinton vont-ils respecter une résolution des Nations-Unies?(suite de l'article du 09/02/2009)

Mardi 10 février

février 10th, 2009 Posted in Mars 2008

Suite de l’article d’Alfred Lambremont Webre, pour The Examiner du 6 février 2009. Seconde partie.

Que pouvons-nous attendre de l’administration Obama sur les Ovnis et la vie extraterrestre ?

Nous avons vu que la Résolution 33/426 de l’ONU, votée par l’Assemblée Générale du 18 décembre 1978, concernait la “mise en place d’une agence, ou d’une entité au sein des Nations-Unies pour entreprendre, superviser et diffuser les résultats des recherches sur les Ovnis et les phénomènes associés.

Cette Résolution de l’ONU est en droit international l’une des premières expressions, formelle et explicite, concernant la vie extraterrestre et le phénomène Ovnis.

Dans ce texte, l’Assemblée Générale de l’ONU (UNGA, ou AG-ONU) envisage l’établissement d’un dispositif permettant aux 192 Etats membres, comme les USA ou le Brésil, de coordonner leur propres systèmes nationaux de recherches et d’enquêtes.

Chacune des nations peut alors établir son propre rapport au Secrétaire Général de l’ONU quant à ses recherches et découvertes, peut-être également les confier à une agence de l’ONU sur les affaires extraterrestres, qui serait établie et considérée comme une ressource planétaire, agissant selon des lois internationales.

En langage diplomatique, la Résolution 33/426 de l’AG-ONU doit fonctionner comme un système propre à “établir une confiance réciproque”, qui permettra aux états membres comme les Etats-Unis (qui ont maintenu jusqu’ici un total embargo sur leurs dossiers secrets concernant les Ovnis et la vie extraterrestre), de se sentir davantage protégés au moment de divulguer, en agissant de manière coordonnée avec les mesures publiques adoptées par ses alliés et les autres états membres de l’ONU.

Dans un monde idéal, une agence de l’ONU sur les affaires extraterrestres pourrait coordonner la recherche et conduire la politique publique sur les Ovnis et la vie extraterrestre au niveau planétaire - on peut penser que les civilisations extraterrestres s’attendent à ce que la civilisation humaine conduise cette affaire à un tel niveau.

Sir Eric Gairy

Les Etats-Unis, la vie extraterrestre et les lois internationales
On peut se demander si les Etats-Unis sont prêts à reconnaître qu’ils sont liés par les lois internationales, dès lors qu’il s’agit d’évoquer un sujet en relation avec la vie extraterrestre et les Ovnis.

En fait, l’histoire juridique des Etats-Unis dans ce domaine avait assez mal commencé dans ce domaine, parce qu’ils avaient mené diverses tentatives de diversion et monté des coups assez tordus pour s’opposer à l’adoption par l’ONU de la Résolution 33/426, en Décembre 1978.

Sir Eric M. Gairy, Premier Ministre de la Grenade, était à l’origine de la Résolution 33/426 de l’AG-ONU. Il avait été renversé par un coup d’état, auquel la CIA n’était pas étrangère, pendant une visite à New-York. Certaines recherches ont même montré que l’invasion illégale américaine de la Grenade en 1983, sous l’administration Reagan, était en fait une opération de couverture pour récupérer le corps d’un extraterrestre que Gairy faisait conserver pour examen scientifique à l’école de médecine de la Grenade.

Un mélodrame sur les Ovnis & les extraterrestres à l’Assemblée Générale 2009 de l’ONU ?
Si le président américain Barack Obama devait ordonner la diffusion des archives secrètes américaines sur les Ovnis et la vie extraterrestre, comment s’y prendrait-il et dans quel contexte ?

La divulgation par Obama des documents secrets américains, si elle se faisait devant les Nations-Unies, pourrait conférer à sa démarche une envergure planétaire, celle d’un visionnaire responsable; il prendrait alors publiquement position en décidant de se conformer aux dispositions de la Résolution 33/426 de l’AG-ONU.

Le Président Barack Obama, la Ministre Hillary Clinton, et Miguel d’Escoto Brockmann, l’ex-Ministre sandiniste des Affaires Etrangères du Nicaragua (1979-90), qui préside la 63ème Assemblée Générale de l’ONU, se retrouveraient partenaires d’un mélodrame lors de l’A.G. de l’ONU.

Le Président Brockmann est accoutumé aux difficiles batailles juridiques internationales avec les Etats-Unis, et c’est un “vétéran” parmi les hommes d’état, un tacticien politique, un leader de communautés et il est prêtre.

Le Père d’Escoto a été pendant plus de dix ans Ministre des Affaires Etrangères de la République du Nicaragua (Juillet 1979 - Avril 1990). Il avait alors joué un rôle-clé dans le processus de paix qui permit de mettre fin aux conflits armés en Amérique Centrale dans les années 80. En 1984 il avait également formulé la plainte de son Gouvernement devant la Cour Internationale de Justice contre les Etats-Unis, parce qu’ils soutenaient les actions militaires et paramilitaires menées contre son pays, et la Cour s’était finalement prononcée en faveur du Nicaragua.

Je me suis entretenu récemment avec l’Ambassadeur Norman Miranda, Chef de Cabinet du Président Brockman, concernant la mise en oeuvre de la Résolution de l’A.G. de l’ONU. Lors de cet échange, le Dr. Miranda a déclaré que le bureau du Président Brockmann serait très disposé à s’engager dans le sens de la Résolution 33/426 de l’AG-ONU, pourvu qu’un état-membre comme les Etats-Unis décide de commencer à coopérer formellement selon cette résolution, en suscite une nouvelle pour permettre son application, et commence à diffuser ses archives pour inspirer les autres nations.

Miguel d'Escoto Brockmann

Qu’attendent Barack Obama et Hillary Clinton ? - La suite se trouve sur cette Page

ONU, 14 juillet 1978

Réunion préparatoire à l’ONU, le 14 Juillet 1978, pour évoquer la nécessité d’un soutien des Nations-Unies à l’étude du phénomène Ovni. De gauche à droite : Gordon Cooper, Jacques Vallée, Claude Poher, J. Allen Hynek, Sir Eric Gairy - Premier Ministre de la Grenade , le Secrétaire-Général de l’ONU - Kurt Waldheim, et au premier plan à droite : David Saunders.

SOURCE : http://ovnis-usa.com/

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×