Les documents OVNIs Canadiens

dossiers Les documents OVNIs Canadiens

Le gouvernement canadien a autorisé l’accès public a des milliers de documents fédéraux concernant les OVNIs.

Un total de 9500 documents digitalisés portant sur une période allant de 1947 au début des années 1980 ont été rendus disponibles au travers du site internet Library and Archives Canada.

Intitulés Canada’s UFOs: The Search for the Unknown, les dossiers incluent des correspondances, des rapports, des mémos et procédures, parmi lesquels certains traitent directement des OVNIs. Les documents proviennent du ministère de la défense (National Defense Department), du ministère des transports (Department of Transport), le National Research Council et la police montée (Royal Canadian Mounted Police)

La publication en ligne des X-Files Canadiens intervient peu de temps après la mise en ligne fin janvier de dossiers OVNI Danois. La Grande Bretagne continue de rendre public des milliers de documents OVNIs au travers d’un programme de publication progressive démarré en mai 2007 par les archives nationales, la dernière mise à jour ayant eu lieu en octobre 2008. L’agence spatiale française avait annoncé le mars 2007 qu’elle rendait public ses dossiers secrets sur les OVNIs via un site internet gouvernemental.

La différence importante entre les documents OVNIs Canadiens et ceux des autres pays réside dans le fait qu’ils comprennent des analyses de différents ministères plutôt que de simples rapports d’observations. Selon Victor Viggiani d’Exopolitics Toronto, qui a suivi le site web du gouvernement Canadien depuis sa création:

Les documents canadiens ne contiennent pas simplement une liste de rapports d’observations d’OVNIs; ils décrivent les actions, les réunions et memorandums interministériels générés par les officiels canadiens essayant de donner un sens à la quantité considérble de témoignages, et font également référence aux problèmes américains ayant attrait aux observations d’OVNIs.

Par exemple, un memorandum de septembre 1967 intitulé “Unidentified Flying Objects (UFOs) - Investigations” a été rendu public. On peut lire dans celui-ci :

un certain nombre de recherches sur ces rapports suggèrent la possibilité que les OVNIs possèdent des informations scientifiques uniques ou des technologies avancées qui pourraient contribuer à la recherche scientifique ou technique.

Un autre memorandum donne les détails d’une observation d’OVNI à Shag Harbor dont un membre de la RCMP a été le témoin, de même que six civils, la nuit du 4 octobre 1967. Le memo décrit :

[le] témoin rapporte avoir vu un objet de 60 pieds de long en mouvement vers l’est avant de décendre rapidement dans les eaux, créant un gros splash au moment de l’impact.” Le rapport continue : “Une lumière blanche apparut à la surface de l’eau pendant une courte période. Le RCMP, avec l’aide de pècheurs locaux et leurs bateaux, sont partis à la recherche de l’objet avant qu’il ne coule complètement.

Les documents les plus significatifs sont sans doute ceux associés aux enquètes classifiées et analyses d’OVNIs par une équipe du ministère des transports dirigée par Wilbert Smith, un ancien ingénieur radio. Dans son Project Magnet Report, Smith commente longuement les performances des OVNIs, bien plus avancées que tout ce qui était connu à l’époque :

…il est difficile de réconcilier cette performance avec les capacités de notre technologies, et à moins que la technologie d’une nation terrestre soit bien plus avancée qu’on ne le pense généralement, nous sommes forcés de conlure que ces véhicules sont probablement extraterrestres, en dépit de nos préjugés du contraire.

Toutes les informations rendues disponibles via les archives canadiennes ne sont pas complètement inconnues des ufologues - un certain nombre d’entre elles ayant déjà été rendu publique dans les années 1980 sous forme de microfilms 16mm au Canada et aux Etats-Unis. Mais le site web Library and Archives présente maintenant une ressource complète pour le public mondial et les médias, permettant de scruter les X-Files Canadiens. Le Canada a commencé à rendre public des documents OVNIs en octobre 2007, et ceux-ci ont rapidement atteint le nombre actuel de 9500 documents.

Le Canada rejoint donc un groupe de pays qui ont jusqu’à présent rendu public des dossiers OVNIs au travers de sites internet soutenus par l’Etat. Puisque le Président Obama se rend au Canada le 19 février, il pourrait prendre un peu de temps sur son planning pour demander quelques conseils au Premier Ministre Steven Harper sur la manière de rendre public ses propres X-Files concernant les OVNIs.

article : Michael Salla

source : Examiner

traduction française : mike/ufofu.org

NOTE : J’ai volontairement changé le titre initial de l’article. Salla titrait : Canada releases UFO X-Files to the World. Ce titre prêtait à confusion car il suggérait que la déclassification de ces documents avait eu lieu très récemment. Or ce n’est pas le cas, comme il est expliqué en fin d’article, ces documents sont disponibles depuis les années 1980, et on été mis en ligne sur internet en octobre 2007.

VIA : UFOFU