25/02/2009 - La NASA et l'ESA font route commune vers Jupiter et Saturne

La NASA et l'ESA font route commune vers Jupiter et Saturne

La NASA et l'ESA font route commune vers Jupiter et Saturne

La NASA et l'ESA ont décidé de collaborer ensemble sur les prochaines missions à destination des mondes de Jupiter et de Saturne. Une décision qui vise à maximiser le retour scientifique.

Les deux agences spatiales ont décidé de regrouper autour d'un même projet les missions qu'elles préparaient chacune de leur côté. La mission à destination du système Jovien s'appellera Europa Jupiter System Mission. Elle s'articulera autour du projet américain Jupiter Europa Orbiter et européen Jupiter Ganymède Orbiter (Laplace).


Cassini-Huygens: un exemple de réussite de la coopération NASA-ESA


Titan Saturn System est le nom de la mission à destination de Saturne et de Titan. Elle s'appuiera sur les études menées par l'ESA pour Laplace et la NASA pour Titan Orbiter.

Chaque mission aura deux engins qui seront développés et lancés séparément de façon à éviter que la défaillance d'un des deux partenaires condamne l'ensemble de la mission.

Jupiter System Mission

Jupiter System Mission est une mission de deux orbiteurs qui vise à mieux comprendre Jupiter et ses 4 satellites Galiléens (Io, Europe, Ganymède et Callisto). La NASA construira la sonde Jupiter Europa Orbiter et l'ESA Jupiter Ganymède Orbiter. Le lancement des deux satellites est prévu en 2020 par deux lanceurs distincts de façon à atteindre Jupiter en 2026 pour une activité opérationnelle d'au moins 3 ans.

Malgré Voyager 1 et 2, Galileo, de nombreux mystères sont à percer sur Jupiter. On citera, pêle-mêle, la question de l'abondance en eau et en éléments lourds, son champ magnétique et sa structure interne.

Concernant Europe, les scientifiques veulent déterminer le degré d'habitabilité de cette lune, qui abrite dans son sous-sol un océan liquide salé. Pour Ganymède, il s'agit de comprendre l'origine de son champ magnétique. Cette lune est la seule du Système Solaire à posséder cette caractéristique, vraisemblablement en raison d'un océan liquide sous-terrain.

Io est la Lune la plus volcanique du Système Solaire. C'est ici que l'on trouve la plupart des volcans en activité. Quant à Callisto, c'est sa surface qui intéresse les scientifiques. Parmi tous les satellites du Système Solaire, elle est celle dont la surface est la plus marquée de cratères. Ceci signifierait qu'elle n'a pas connu les mouvements tectoniques et l'activité volcanique des trois autres grandes lunes de Jupiter, qui ont effacé tout ou partie des cratères d'impact, sa surface d'origine n'a donc pas été renouvelée par des processus internes. Elle serait par conséquent géologiquement "inerte". Sa densité de cratères d'impact est proche de la saturation: tout nouveau cratère aura tendance à faire disparaître un ancien.

Titan Saturn System

Titan Saturn System est le projet le moins avancé. Cela s'explique par la mission Cassini / Huygens qui s'achève après avoir bien occupé les deux agences spatiales ces dernières années et d'autre part par la complexité de cette future mission qui prévoit un orbiter autour du couple Saturne / Titan et un atterrisseur sur Titan qui larguera un ballon.

Les objectifs fixés par les scientifiques font qu'aujourd'hui on ne sait pas faire cette mission qui nécessite de nouvelles technologies. C'est pour cette raison que la NASA et l'ESA n'ont pas souhaité s'avancer sur une date de lancement.

SOURCE : Futura-Sciences

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site