26/02/2009 - “Souhaitons-nous déclencher une Troisième guerre mondiale pour le contrôle des ressources pétrolières ?"

Jeudi 26 Février

février 26th, 2009 Posted in Février 2009

David Sereda est un chercheur et auteur de documentaires, qui a été vivement impressionné par l’observation d’un Ovni en plein jour à Berkeley, en 1968, à l’âge de 7 ans. Il était accompagné d’un ami, mais il y avait aussi des centaines de personnes dans les rues, qui ont pu voir cet objet immobile dans le ciel pendant 20 à 30 minutes. “Puis l’objet a disparu instantanément dans une autre dimension invisible“…

Sereda a suivi une formation scientifique assez poussée, ce qui lui a permis d’approcher un grand nombre de chercheurs travaillant pour la NASA. Il a également une forte motivation écologique.

C’est ce qui lui a inspiré le thème de sa récente conférence à Laughlin :Souhaitons-nous déclencher une Troisième guerre mondiale pour le contrôle des ressources pétrolières ? Le moyen de sortir de la crise et de faire face au réchauffement climatique est de contraindre le complexe militaro-industriel à divulguer les réalisations auquel il est parvenu en pratiquant la rétroconception sur des technologies aliènes.

David Sereda

Le conférencier a présenté de larges extraits de l’une de ses interviews de Boyd Bushman, un scientifique retraité de la compagnie Lockheed Martin qui a travaillé pendant 23 ans dans ses installations de White Settlement, au Texas. Il explique ses recherches sur l’antigravité et confirme les déclarations de Ben Rich sur la rétroconception de technologies aliènes.

SOURCE : OVNIS-USA

Bushman, né en 1928, a également été employé par Hughes Aircrafts, Texas Instruments, ou General Dynamics. Il détient 26 Brevets d’invention, dont une partie est classifiée.

Dans cette video, l’ingénieur démontre la lévitation électromagnétique. Elle suppose une grande ressource en énergie, et Boyd Bushman ne livre pas la solution.

Il pense que l’expérimentation avec une sorte de Lifter en forme d’anneau peut servir à expliquer par exemple l’affaire extrêmement célèbre de Gulf Breeze, en Floride, qui avait permis aux témoins Ed et Frances Walters de prendre une quarantaine de photographies entre novembre 1987 et mai 1988.

Les images avaient été par ailleurs authentifiées par le Dr Bruce Maccabee.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site