01/01/2009 - PBS/Nova a révélé l’histoire des “Astrospies”

Jeudi 1er Janvier( Article paru sur http://ovnis-usa.com/)

janvier 1st, 2009 Posted in Janvier 2009 |

Le 12 février 2008, la chaîne américaine PBS/Nova a révélé l’histoire des “Astrospies : les premières stations spatiales habitées (Manned Orbital Laboratory pour les américains, et Almaz pour les russes) ont été conçues et équipées pour des missions d’espionnage. Le projet M.O.L. a été annulé en 1969 avant le premier vol opérationnel, mais les Russes avaient poursuivi leurs observations secrètes au-dessus des Etats-Unis et de leurs alliés, de 1974 à 1977.

Les réalisateurs Andreas Dirr et C. Scott Willis ont eu accès pour la première fois à une base stratégique en Russie. Des vétérans russes et américains, qui ont participé aux formations d’astronautes et de pilotes-espions, ont accepté de témoigner et montrent comment ces projets ont marqué la recherche spatiale jusqu’à ce jour.

Dans cet extrait, un cosmonaute fait visiter la cabine d’un de leurs satellites Almaz (”Diamant”) resté au sol, et détaille les systèmes d’espionnage embarqués. Ce documentaire de 52 minutes a été diffusé le 2 septembre en français sur ARTE : “M.O.L. & Almaz : Des espions dans l’espace“, avec cette présentation :

 

Dans leur course effrénée à la conquête de l’espace, Américains et Soviétiques ont aussi cherché à se surveiller mutuellement.

Les Soviétiques prennent les Américains de court en lançant dès 1957 le satellite Spoutnik. En août 1961, la NASA envoie Corona, un satellite espion censé prendre des photos du territoire de l’URSS et de ses bases secrètes.

Cependant cette petite merveille technique ne parvient à photographier qu’une mer de nuages au-dessus de l’empire ennemi.

Les services de renseignements imaginent alors que des espions humains pourraient prendre des images fiables en embarquant à bord de satellites qui, en orbite, survoleraient toutes les 90 minutes les immenses espaces soviétiques.

 

La CIA confie à l’US Air Force le soin de former des pilotes et des astronautes pour participer au projet ultrasecret de laboratoire spatial baptisé Manned Orbiting Laboratory (M.O.L.). Il consistait officiellement à conduire des missions scientifiques. En fait, les deux astronautes embarqués dans le satellite espion disposaient d’équipements sophistiqués, dont un télescope capable de distinguer des objets au sol d’une taille de 5 centimètres. Le MOL était si secret que l’essentiel de l’information le concernant est toujours classifié, et les astronautes de l’époque n’en parlent encore aujourd’hui qu’à demi-mots.

De leur côté, les Soviétiques planchaient sur leur programme Almaz, dédié lui aussi aux missions d’espionnage. Trois Almaz furent lancés dans les années 70.

Les russes disposaient d’un canon pour détruire les satellites ennemis - ou attaquer les Astrospies américains. Almaz est certainement le premier engin habité entièrement équipé pour la guerre spatiale. Lorsque le canon spatial fut testé, ce fut le premier tir sur ce potentiel champ de bataille futur.”

 

Un lecteur s’était intéressé à ce documentaire, et il a pensé que l’incident de Kecksburg, le 9 décembre 1965, pourrait s’expliquer par le décrochage et la chute d’une cabine Almaz. Il expliquait que les marquages pouvaient être des caractères cyrilliques. Il faisait aussi un rapprochement avec une déclaration évasive de la NASA :

Début 2002, John Podesta et Leslie Kean portèrent l’affaire de Kecksburg en justice au nom de la Loi sur la Liberté de l’information, afin d’obliger le gouvernement à publier les documents dont il disposait sur cette affaire. En décembre 2005, une décision de justice fut rendue et le porte-parole de la NASA annonça que “le gouvernement avait, en fait, récupéré à Kecksburg les restes d’un satellite russe mais que tous les documents d’époque avaient été égarés au début des années 90.” La NASA avait aussi évoqué un satellite Cosmos 96.

Toutefois, selon ce qu’on en sait aujourd’hui, le programme Almaz n’était pas encore opérationnel en décembre 1965.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×