12/01/2009 - Les suites de l’incident concernant l’éolienne de Conisholme.

Lundi 12 Janvier

janvier 11th, 2009 Posted in Janvier 2009 | Comments Off

Les suites de l’incident concernant l’éolienne de Conisholme, dans le Lincolnshire.. Les tabloïds anglais avaient titré “Un Ovni a percuté une éolienne". La piste d’un objet volant inconnu reste ouverte, mais il a été envisagé qu’une pale, en tombant, aurait pu endommager l’autre.

Ed Crooks, journaliste au Financial Times, a déclaré qu’il était présent dans la région, mais sans autres précisions, pour l’anniversaire des 80 ans de Peter Bell, un fermier qui habite tout près de la centrale éolienne. Des feux d’artifice avaient été tirés pour l’occasion, ce qui expliquerait selon lui les lumières en formes de pieuvre… On est cependant très loin des récits des témoins.

Des morceaux de la pale retrouvée au sol ont été envoyés en Allemagne, afin que le constructeur, la société Enercon, puisse les analyser. Le matériau est du plastique armé à la fibre de verre.

Une source au Ministère de la Défense aurait confié à Chris Irvine, du Telegraph, qu’il devait s’agir d’un drone expérimental en vols d’essais.

Le Taranis pourrait être testé sur une étendue côtière à Donna Nook et North Coates, qui se trouve à 6km au nord-est de la centrale. Mais pour le journaliste, le prototype est toujours en cours d’assemblage..

Les tests en vol du Taranis étaient bien prévus au début de l’année 2009. Aucun rapport n’a été publié qui signalerait un atterrissage d’urgence dans la région.

Mais on ne doit pas forcément s’attendre à ce que tous les incidents, surtout de vols expérimentaux, soient rendus publics.

Le Projet Taranis, du nom du dieu celte de l’orage, a été lancé le 7 décembre 2006 par le Ministère de la Défense britannique.

Ce programme conduit par BAe Systems doit permettre d’explorer des technologies avancées, en prélude à la conception des futurs drones de combat.

Il a la taille d’un avion d’entraînement Hawk, ce qui en fait le plus grand drone réalisé actuellement. Il bénéficiera des technologies furtives. Il n’est pas envisagé de l’utiliser pour larguer des bombes, seulement pour les transporter. Le Taranis devra être entièrement autonome.

Pour Nick Pope : “Ca pourrait être l’un des incidents Ovnis parmi les plus marquants de ces dernières années. Cette affaire est particulièrement intéressante, parce que ça nous change des récits sans images, ou des photos montrant de vagues lueurs dans le ciel. Cette fois, nous pouvons constater des effets physiques, ce qui nous donne une occasion rare de poursuivre l’enquête par l’analyse des pales de la turbine.

L’ancien expert du Ministère de la Défense envisage que la Guerre froide ne soit pas totalement terminée : “Quand on observe où se situe la région de Louth, sur la côte est, on peut envisager que les gens aient pu voir un avion de reconnaissance envoyé par les russes, peut-être même un engin sans pilote. Les Russes pourraient-ils utiliser un appareil secret pour tester nos défenses aériennes ? Je pense que le MOD devrait être concerné."

 

 

SOURCE : http://ovnis-usa.com/

Nick Pope

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×