28/01/2009 - Hilary Clinton en faveur d’une réponse diplomatique à la question extraterrestre.

Hilary Clinton en faveur d’une réponse diplomatique à la question extraterrestre

La nouvelle secrétaire d’état, Hillary Clinton a depuis longtemps un intéret pour les OVNIs et l’existence de vie extraterrestre. Elle a été briefé sur le sujet lors d’une réunion informelle en août 1995 avec le philanthropiste milliardaire Laurence Rockefeller portant sur les meilleures cas d’apparitions d’OVNIs. Un memorandum datant du 4 août 1995 de Jack Gibbons, conseiller scientifique du président Clinton, confirme que les Clinton seraient en vacance avec Rockefeller à son ranch de Teton dans le Wyoming cet été là, et qu’ils y entretiendraient d’OVNIs :

Hilary Clinton Alien

"Vous verrez probablement Mr Rockefeller lors de vos vacances dans les Tetons. Il voudra s’entretenir avec vous à propos de son intéret pour les perceptions extrasensorielles, les phénomènes paranormaux, et les OVNIs".

Dans le memo, Gibbons essaie ensuite de dissuader les Clintons de suivre le plan de Rockfeller visant à rendre public des dossiers classifiés concernant les OVNIs :

"Il sait que nous essayons de l’aider en répondant à ses demandes concernant les OVNIs et le potentiel humain… mais ma conviction est que nous ne devons pas trop nous écarter des impératifs plus terrestres".

Les deux Clintons ont étés impliqués dans de nombreuses tentatives visant à forcer la publication de dossiers sur les OVNIs. Selon Grant Cameron, fondateur du site internet Presidential UFO, “Les Clintons ont essayé de rendre public des documents concernant les OVNIs en 1995 via l’Executive Order 12958.” Celui-ci est comparable au récent memo présidentiel Transparency and Open Government signé par le président Obama le 21 janvier, et qui oblige les agences gouvernementales et les différents départements d’état à l’adoption de règles moins strictes concernant la publication de documents de sécurité nationale.

Cameron a effectué de nombreuses demandes de requètes FOIA sous l’administration Clinton et a trouvé que “il y a littéralement des milliers de pages de documents sur les OVNIs“. Il conclut que “c’est une preuve claire que l’administration Clinton était active sur le front des OVNIs, bien que les résultats aient étés infructueux“.

Les annonces publiques suivantes d’Hilary Clinton au sujet des OVNIs et de la vie extraterrestre montrent qu’elle était très inquiète des stéréotypes négatifs crées par Hollywood. Le 25 janvier 1999 lors du White House Fifth Millenium Evening, elle dit “La plupart des films sur le futur montrent des extraterrestres venant de l’espace lointain déterminés à faire sauter la planète, et d’une manière ou d’une autre ils commencent ou finissent toujours à Washington D.C.” Plus tard la même année, le 17 juin à Paris, elle questionne la logique derrière ce genre de films :

"… souvent dans ces films, pour des raisons que je ne comprends pas, nous avons des extraterrestres qui font toujours sauter Washington D.C. et la Maison Blanche."

Plus révélateur, un récent commentaire qu’elle a fait lors de la récente campagne présidentielle, le 17 décembre 2007 :

"Vous vous souvenez de ce film, Independance Day, où des envahisseurs venaient de l’espace et où toute la planète s’unissait contre leur invasion? Pourquoi ne pouvons-nous être unis au nom de notre planète? C’est cela que je souhaite accomplir".

La critique de Clinton concernant les stéréotypes d’extraterrestres envahissant notre planète fait allusion à sa désapprobation concernant la politique de sécurité entourant les dossiers OVNIs et les futures relations avec les formes de vie extraterrestres.

La semaine prochaine, Hillary Clinton commencera sa première semaine en tant que diplomate n°1 du gouvernement. Ses déclarations publiques et son intérêt soutenu pour les OVNIs suggèrent que, si on lui en laisse l’opportunité, elle essaiera de mettre en place une politique de sécurité nationale différente concernant la vie extraterrestre. En tant que secrétaire d’état, Clinton priviligiera la “diplomatie galactique” plutôt que la confrontation militaire avec la vie extraterrestre. Cela pourrait marquer le début d’un renoncement aux politiques de sécurité nationales développées dans le secret depuis soixante ans sur le phénomène OVNI.

Article : Michael Salla

Source : Examiner

4 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×