L'INCIDENT FOO FIGHTER DE L'ATOLL DE TRUK, 2 MAI 1945:

L'INCIDENT FOO FIGHTER DE L'ATOLL DE TRUK, 2 MAI 1945:

Les archives de la 7e armée aérienne de bomardement de lUS Army Air Force au NARA ont ce rapport, source primaire pour cet incident [usa].


Le rapport indique: 
 

QUARTIERS GENERAU XVII Commandement du Bombardement
APO #244
MISSION REPORT NO. 11-327
DATE: 2 MAY 1945 (GCT).


OBSERVATIONS:


 L'équipage de l'avion #616 au-dessus de l'île de FALA, atoll de TRUK, à 021802Z a observé 2 objets aéroportés à leur altitude de 11.000 pieds changeant d'un rouge de cerise en orange, et en une lumière blanche qui s'éteignait et devenat alors de nouveau rouge cerise. Ces objets étaient dehors du côté de chaque de l'une et l'autre aile et pas dans la portée de tir des miltrailleuses de calibre 50. Toutes les deux ont suivi le B-24 à travers tous les types d'action évasive. Un B-24 a pris le caprt vers GUAM et un des poursuivant s'est laissé tomber au loin à 021900Z après avoir accompagné le B-24 pendant une heure. L'autre a continué à suivre, n'approchant jamais de plus près que 1000 mètres et accélérant quand le B-24 est passé à atrvers des nuages pour émerger de l'autre côté en avant du B-24. Dans la lumière du jour on l'a vu comme étant de couleur argentée brillante. Pendant que les B-24 descendaient vers GUAM, le poursuivant a pris un cours de 330 degrés à 15.000 pieds à 20.000 pieds d'altitude à 022130Z. Un B-24 a a rencontré huit flammes intenses de couleurs vert clair, dont une a éclaté et est rsté suspendu à 5.000 pieds à 021013Z. Il n'y avait aucune traînée ou signe préalable jusqu'à l'éclatement effectif. Un B-24 a rapporté 9 à 10 traînées de type traçantes rouge feu jusqu'à 5.000 pieds. Elles sont arrivées par paires et l'une des paires a l'une des paires s'est approchée jusqu'à 50 ou 100 mètres de la queue du B-24 à 021010Z. La source de chaque paire était à un endroit différent."
 


Jo Chamberlin, dans un article de 1945 sur les Foo Fighters publié dans le magasine American Legion, fournit ce qui est la première source secondaire [cha]:

 

... Loin au sud, un B-24 Liberator était à 11.000 pieds au-dessus de lagune de Truk, quand deux lumières rouges sont montées rapidement d'en dessous, et ont suivi le B-24. Après une heure, une lumière est revenue. L'autre a continué à les suivre, parfois derrière, parfois bord à bord, parfois en avant à environ 1.000 mètres, jusqu'à un point du jour où il s'est élevé à 15.000 pieds et est resté au soleil, comme un chasseu Japonais en guêt, mais n'est jamais descendu. Pendant le vol, la lumière a changé de rouge en orange, puis blanc, et de nouveau à l'orange, et a semblé être de la taille d'un ballon de basket. On n'a observé aucune aile ou fuselage. Le B-24 a contacté par radio les stations de radar de l'île pour voir s' il y avait des avions ennemis dans le ciel. La réponse était: "aucun." De curieuses affaires, pour lesquelles beaucoup de solutions ont été avancées, avant que la guerre ne soit finie, et depuis. Aucune d'elles ne d'impose. Le point important est: Aucun B-29 n'a eu de dommage à cause des boules de feu, bien que personne ne savait ce que l'avenir réservait. Les Japonais essayaient désespérément de soutenir leur défense de toutes les manières possible contre les attaques aériennes, mais sans succès. Nos B-29 ont continué à faire pleuvoir la destruction sur les cibles militaires japonaises, et a finalement laissé tomber la bombe atomique. Naturellement, les autorités de l'armée américain au Japon ont essayé de trouver le secret - mais il peut être caché tout comme il semble l'être en Europe. 


Références:

[usa] 7th Bomber Command Mission Reports, 742.332 - 8 février - 16 mai 1945.
[cha] "The Foo Fighters Mystery", article par Jo Chamberlin, dans "The American Legion Magazine", décembre, 19
45.

 

  Vanishings! Foo Fighters Preview

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×