L'INCIDENT FOO FIGHTER DE SPEYER, FIN NOVEMBRE 1944:

Foo Fighters:

L'INCIDENT FOO FIGHTER DE SPEYER, FIN NOVEMBRE 1944:

Le cas:

La source primaire semble être l'article célèbre de 1945 par Jo Chamberlin [cha] sur les foo fighters, qui dit:

"Mais quelques nuits plus tard [fin novembre 1944], le Lieutenant Henry Giblin, de Santa Rosa, Californie, pilote, et le Lieutenant Walter Cleary, de Worcester, Massachusetts, observateur radar, volaient à 1.000 pieds d'altitude quand ils ont vu une lumière rouge énorme à 1.000 pieds au-dessus d'eux, se déplaçant à 200 miles par heure. Comme l'observation était faite une soirée de début d'hiver, ces hommes ont décidé qu'ils avaient peut-être mangé quelque chose qui n'était pas pas très bon et ne se sont pas précipités pour rapporter leur expérience."

Cette version de l'histoire a été republiée de nombreuse fois ensuite, comme par exemple dans les "Fortean Studies" N.7.

Pendant la deuxième guerre mondiale, Renato Vesco était un très jeune ingénieur en aéronautique, et après la guerre il a écrit des articles et des livres concernant les armes secrètes allemandes [ves]. Selon un texte qui paraît sur plusieurs sites Internet, il indique:

"Le 27 novembre 1944, un B-27 de l'US Air Force [sic], retournant d'une incursion sur Speyer, Allemagne de l'ouest, a rencontré une lumière colorée énorme et orange se déplaçant vers le haut à une vitesse estimée de 500 miles par heure. Quand les pilotes l'ont rapporté, le radar du secteur avait fait un rapport négatif, parce que rien ne s'était enregistré sur l'écran."

La même histoire a été apparemment rapportée dans le magasine d'ufologie français "Phenomena" [phe], le bulletin du groupe disparu "SOS-OVNIS" avec les détails additionnels que c'était à 08:26, que c'était un sphère orange énorme, à une altitude de 450 mètres et l'équipage est décrit en tant que "un équipage de chasse" plutôt qu'un équipage d'un bombardier.

Dans le catalogue de Dominique Weinstein [wei], le cas apparaît avec la même date et lieu, comme celui d'une sphère orange énorme vue à minuit par un chasseur P-70 du 415e escadron de chasse de nuit de l'USAAF.

W.A. Harbinson [har] fournit d'autres détails, indiquant que les témoins étaient les pilotes Henry Giblin et Walter Cleary, qui ont déclaré que dans la nuit du 27 novembre 1944, ils avait été harcelé à proximité de Speyer par "une énorme lumière brûlante" qui volait au-dessus de leur avion à environ 250 miles par heure.

Un site Internet anonyme indique que le 27 novembre 1944 à Speyer, Allemagne, "un grande boule de feu rouge a volé parallèlement à l'avion de chasse des Lieutenants Henry Giblin et Walter Cleary. Ils ont tenté des manoeuvres évasives, mais l'engin pouvait suivre leurs mouvements. Après un moment, l'engin a accéléré au loin au-dessus de l'altitude maximale de l'avion de chasse."

Un site Internet britannique indique que le 27 novembre 1944 tandis qu'à proximité de Speyer, à une altitude de 1.000 pieds, le Lieutenant H. Giblin et l'observateur W. Cleary étaient poursuivis par une énorme lumière brûlante qui a volé au-dessus de l'avion à une vitesse de plus de 200 miles par heure.

Commentaires:

L'avion ne pouvait pas avoir été Martin B-27 puisque cet avion était seulement un projet et a été abandonné en 1940, aucun prototype n'étant construit. Ceci jette le doute sur la version de Renato Vesco, qui se rapporte également inexactement à "l'Armée de l'Air des Etats-Unis" (USAF) qui a été formée réellement en 1947 tandis que les forces aériennes américaines étaient les Armées de l'Air de l'Armée des USA (USAAF) à ce moment. Tandis qu'il y a beaucoup de cas bien mieux documentées de foo fighters, celui-ci pourrait être inventé, ou plus probablement, un mélange d'autres cas. Renato Vesco est devenu sans qu'il n'y puisse grand chose un héros des cultistes des "soucoupes volantes nazi", et est prétendu être un "expert" qui a travaillé sur de tels projets, mais en réalité il était trop jeune alors pour tenir une telle position, il n'a pas travaillé pour les Allemands, et il fait ici une erreur flagrante ici en disant que l'avion était Martin B-27.

Au contraire, la version de Jo Chamberlin est très probablement totalement correcte. Chamberlin énumère d'autres observations de foo fighters par le 415e escadron de chasse de nuit, et j'ai découvert qu'ils sont généralement confirmés par les rapports officiels.

D'autres sources mentionnent comme avion de chasse de nuit le P-70, un bombardier et un entraîneur converti de façon assez inefficace, qui avait une batterie de canons tirant vers l'avant, et une mitrailleuse manuelle unique en position dorsale qui a plus tard a été remplacée par une tourelle Martin de deux mitrailleuses. Mais le P-70 était très inefficace, et avait été remplacé par des Bristol Beaufighters britanniques au 415th NFS au début de 1944. L'avion pourrait donc avoir été un Beaufighter. Les Beaufighters se sont montrés seulement modérément efficace dans ce rôle, et d'ici l'été de 1944, ils étaient partiellement remplacés le bien plus efficace Northrop P-61 Black Widow.

Insigne de veste du 415e NFS montrant l'avion britannique Bristol Beaufighter qu'ils ont utilisé.

Donc, les événements réels ont très probablement été:

Vers la fin novembre 1944, le Lieutenant Henry Giblin, de Santa Rosa, Californie, pilote, et le Lieutenant Walter Cleary, de Worcester, Massachusetts, observateur radar, pilotaient un P-70 en mission d'entraînement ou un Beaufighter ou un P-61 en mission de combat à 1.000 pieds d'altitude près de Speyer en Allemagne quand ils ont vu une lumière rouge énorme à 1.000 pieds au-dessus d'eux, se déplaçant à 200 miles par heure. Les hommes ont pensé qu'ils ont eu des visions ou n'ont pas osé passer pour des farfelus et ont rapporté l'observation seulement après que d'autres pilotes de cette même unité aient rapporté plusieurs autres observations de foo fighters, et c'est pourquoi leur récit n'apparaît pas sur les journaux de combat du 415e NFS.

Ce que la lumière rouge énorme au-dessus d'eux pourrait avoir été est impossible à dire car dans l'état des choses maintenant il y a un manque de données. La chose n'a de toute évidence pas volé plus rapidement qu'un avion ne le peut, aucune manoeuvre exotique n'est rapporté, aucune poursuite, aucun combat, aucune forme exotique.

Références:

'*' indique des sources dont je dispose ou que j'ai pu vérifier, '?' indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

     

  • [cha] * "The Foo Fighters Mystery", article par Jo Chamberlin, dans "The American Legion Magazine", décembre 1945.
  • [ves] ? "Intercept UFO", livre par Renato Vesco, 1968.
  • [phe] ? Article dans le magazine "Phenomena" de SOS-OVNI, #12.
  • [wei] * "Aircraft / UFO encounters file - Military, Airline and Private Pilot UFO sightings from 1942 to 1996", catalogue par Dominique Weinstein, 1997.
  • [har] * "Technology and Sightings of World War II", article par W.A. Harbinson.

SOURCE :Les ovnis vu de près

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×