Tentatives d'explication


Tentatives d'explication




Arme secrète, prototype expérimental…

Quelque chose était bien là dans le ciel, entre 1940 et 1945, mais quoi ?

Après avoir rejeté l'éventualité de confusion visuelle - reflets sur les ailes des avions, dans les hublots du cockpit ou sur des cristaux de glace suspendus dans l'atmosphère - laquelle fut appuyée par le fait que les Foo-Fighters « marquaient » peu ou pas au radar

- la première hypothèse avancée fut, bien sûr, que « les Allemands avaient produit une nouvelle arme secrète » (Agence Reuter).

 La Luftwaffe possédait, il est vrai, plusieurs projets d'avions, jets et missiles guidés qui dans certaines conditions auraient pu être confondus avec les Foo-Fighters.

Les nazis avaient développé des engins volants révolutionnaires d'une manoeuvrabilité inégalée ;

Les Foo-Fighters étaient-ils des missiles  propulsés ou lâchés par des fusées de type V ?

Ou les précurseur des drones actuels ?

Ou alors des véhicules radioguidés à vocation antiradar nouvellement développés par les tortueux savants du Troisième Reich ?

Leur but aurait alors été d’éblouir les pilotes, interférer avec les radars des avions, servir de repère pour les canons antiaériens, ou encore couper l'allumage des moteurs en pleine altitude.

Mais rien ne vint corroborer cette pseudo-origine nazie des Foo-Fighters.

Et le fait que si arme ils représentaient, celle-ci était d'une lamentable inefficacité puisque jamais une de ces boules de lumière ne manifesta la moindre hostilité - ce qui est un comble pour une arme aussi secrète soit-elle - envers les avions qu'elles approchaient !

Même quand les tirailleurs, craignant pour leur sauvegarde, firent feu sur ces boules volantes oranges un peu trop affectueuses, les projectiles passèrent simplement à travers... Cette inconsistance pacifique orienta, dès lors, les suppositions vers l'éventualité d'un phénomène naturel. Pourquoi pas !

Mais lequel ?

Source: http://www.mondeinconnu.com/dossiers/archive/ufologie-ovni-extraterrestres/ovni-et-foo-fighters/2/

 ou une explication naturelle ?


Le phénomène naturel qui colle le mieux aux descriptions accumulées par les pilotes et les autres témoins des Foo-Fighters est la foudre globulaire, ou foudre en boule.

Mais dans la plupart des observations, les conditions atmosphériques adéquates n’étaient pas réunies pour faire naître ce phénomène rare.

Et cette foudre-là était bien capricieuse !

 À moins d'inférer que pendant ces cinq années de conflit mondial, la foudre a adopté une propriété sans précédent ni prolongement, à savoir une attirance marquée pour les avions de chasse et une durée de vie très allongée.

Certains rapports, celui de Bill Leef notamment, parlent d'une durée d'accompagnement de 45 minutes, alors que la foudre globulaire n'est stable que durant quelques secondes.

Alors quoi d'autre ?

Le grand sceptique américain Menzel avança que les Foo-Fighters étaient des tourbillons créés par les dommages de bataille infligés aux avions alliés, ceux-ci étant plus importants à la fin de la guerre ! Comprenne qui pourra...

« S'ils relevaient effectivement d'un phénomène naturel, pourquoi ne les a-t-on pas aperçus à d'autres époques ? », a objecté avec pertinence le Britannique Hilary Evans.

Il y a bien eu d'autres conflits aériens !

Le fameux rapport Condon, confronté au problème, sortit de son chapeau une autre possibilité, à savoir le feu de Saint Elme, une manifestation de l’électricité statique.

Ses plus surprenantes manifestations dans les annales furent, en décembre 1976, près de Dover, en Grande-Bretagne, quand ce phénomène conféra une auréole luisante, « quasi religieuse » à toute une équipe de jeunes footballeurs qui jouaient un match !

En 1897 autour de Noël, près de Chicago, une cause similaire, embrasa les cimes d'une forêt, les arbres « étant illuminés comme si une colonie de vers luisants les avaient investis ».

Mais l’hypothèse ne tient pas : ovales ou rondes, les boules du feu de Saint Elme ne dépassent pas 40 cm de diamètre, et apparaissent généralement sous une forme incandescente bleu-blanc.

Et sa durée de vie est celle de la foudre, à savoir quelques minutes maximum…



Source: http://www.mondeinconnu.com/dossiers/archive/ufologie-ovni-extraterrestres/ovni-et-foo-fighters/3/

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site