La Pierre de ROSWELL

La Pierre de ROSWELL

L‘image de ce caillou de cinq centimètres de large fait rapidement le tour des sites internet. Il pèse environ 40 grammes, et avait été découvert par Robert Ridge, un homme d’affaires habitant Roswell, en Septembre 2004, alors qu’il chassait le cerf à Cedar Hill, à 27 kms à vol d’oiseau du site de crash de 1947 entre Corona et Roswell.

Frank Levine publie son récit sur le site Roswell-record :Les symboles qui sont profondément gravés montrent les phases lunaires, une éclipse solaire, et la représentation d’une supernova…” Le plus évident est cependant la forme d’un Yin-Yang.

 

 

 

Robert Ridge l’avait gardé pendant trois ans dans un coffre, jusqu’à la fin de l’année dernière :

En juillet 2007, je l’ai montré à deux ufologues, Chuck Zukowski et Debbie Ziegelmeyer, qui ont semblé très impressionnés et l’ont présenté à des anthropoloques réputés au Nouveau-Mexique. Selon eux, la taille des symboles n’a pu être réalisée qu’en utilisant des outils sophistiqués.

La date coïncide avec la publication d’une promesse de récompense par les enquêteurs Schmidt et Carey, que nous évoquions ici dimanche dernier.

L’auteur de l’article ajoute :Cet étrange caillou possède des propriétés magnétiques inhabituelles. Il conserve sa polarité magnétique en faisant tourner l’aiguille d’une boussole, et son champ magnétique peut être mesuré. Le caillou ovale peut aussi se mettre à tourner, selon la façon de positionner un aimant au-dessus de son image en relief. Des archéologues ont souhaité poursuivre des analyses en laboratoire, ce qui devrait être la phase suivante des recherches de Zukowski et Ziegelmeyer.

 

Le Maire de Roswell, Sam D. LaGrone, a livré ses impressions  au sujet de l’objet :C’est un caillou étrange… Je l’ai touché, je l’ai ressenti, et je m’interroge sur son origine.

Les enquêteurs ont fait le rapprochement avec les motifs de ces cercles de culture de 40 mètres de diamètre signalés en Angleterre huit ans plus tôt, le 2 août 1996, à Liddleton, près de Swindon, dans l’Oxfordshire.

Il n’en fallait pas davantage pour que certains commencent à envisager la possibilité que le caillou porte un message de l’espace.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×