La vague d'US airships de 1878 à 1897 (2)

Stockton Daily Independent  USA, 26 novembre 1896 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Stockton Daily Independent, Stockton, Californie, page 2, le 26 novembre 1896.

 

PROFITANT DU "CANULAR"

 

San Francisco n'a pas le monopole de l'Airship.


On s'attend à ce que tout le monde le voie, mais jusqu'à maintenant les reporters se contredisent.
Le grondement assourdi des roues qui avaient causé l'excitation de l'air ship à San Francisco semblent avoir plutôt atteint notre communauté et même ceux qui démentent la présence de la moindre machine en situant sa présence dans les tête derrière juste l'os frontal observent les uns comme les autres pour voir à quel point on peut approcher les rêves de [Jules] Verne. La lumière mystérieuse, certains avaient affirmé avec la candeur de l'agneau innocent en été les témoins de ses pérégrinations au-dessus de cette vallée, étouffant toutes les explications quant à la façon dont le résultat du 3ème novembre [elections contestées] avait été provoqué, et le sincérité évidente de certains en décrivant le visiteur aérien a fait gagner par le doute les Saint-Thomas jusqu'à ce qu'il arrivent au moins à l'étape de l'incertitude.

 

Le dernier rapport est venu de Lathrop la soirée passée, quand M. Sanguinetti a téléphoné à cette ville que au moment même où il parlait il voyait une lumière brillante, une partie plus sombre qu'une étoile, approchant Lathrop depuis l'est et devenant continuellement plus lumineuse et plus plate. Il a annoncé que si on lui faisait des signaux cela apporterait la chose en et amènerait du monde quand il se poserait. Il n'y avait eu aucun rapport ultérieur pour annoncer si les gens de cette ville avaient capturé l'illusion évasive.

 

Un capitaine de navire à vapeur, qui a affirmé être entièrement dégagé des schooners [grands bateaux à voiles transportant souvent de l'alcool], est également venu hier et avant qu'un juge de paix se soit préparé à prendre la déclaration sous serment de la vision étrange qu'il a eu tandis qu'à douze miles plus haut sur le fleuve dans la nuit de mardi. Il a dit qu'il dormait du sommeil du juste et était sûr qu'il n'y avait aucun opium à bord. A environ 12 heures il a été tiré de sa couchette par son cuisinier Chinois effrayé, qui a attiré son attention sur le vol rapide d'une grande lumière et les contours d'une armature en forme de cigare. Elle se déplaçait du nord vers le sud. Le capitaine a déclaré qu'il y avait un décalage continuel de la lumière à proximité de l'objet et il a pensé qu'il a entendu un son sourd occasionnel dans les cieux, comme le bruit d'un certain explosif. Le Chinois a refusé de se calmer et à quitté le bateau quand il a abordé le prochain rivage.

Un citoyen intéressé par la cause de la science essayait hier de soulever des fonds pour employer un homme sobre et digne de confiance pour monter sur le dôme du tribunal et après s'être élevé plus haut, prendre sa place sur le bras de Mlle Liberté [statue] pour remplir ses yeux de l'image des cieux nocturnes avec sa main sur son coeur.

 

Les dires du surveillant de nuit McKee sur un sujet de ce genre pourraient être mis en doute par certains du fait de son poste à l'asile d'état, mais il se présente néanmoins avec une description plus claire du monstre mystérieux que n'avait été donnée par la plupart de professionnel. La soirée passée à 45 minutes et 35 secondes après 9 heures, il a vu le vaisseau passer le juste au mord-ouest des terrains de l'asile et il s'est balancé vers le bas à à moins de 210 pieds de la terre. En même temps, il y avait trois forts bruits suivis de grandes rafales du vent, qui sont évidemment venues de l'agitation des pignons du vaisseau. Il pense que c'était une dynamite qui a été explosée et que cela avait quelque à voire avec la puissance motrice du monstre. Le bateau était en forme de cigare, mais fumait aux deux extrémités.

 

Billie Martin, le rapide messager de la Western Union, était parmi ceux qui étaient à observer dehors pour voir le vaisseau. Par hasard il est parti pour la partie nord de la ville sur son vélo pour délivrer un message juste après que Lodi ait appelé pour dire que le vaisseau aérien venait au sud. Dans la présente partie de la ville il y a de grand et profonds trous de boue, et à cette occasion ils étaient dissimulés par l'obscurité. Avec ses yeux sur les cieux, Martin a quitté le trottoir et s'est bientôt retrouver à essayer d'utiliser son vélo pour sauver sa vie. Il considère que c'était un sacrifice à la cause de la recherche, et tandis qu'il n'était pas sûr qu'il avait réussi à localiser le vaisseau, il n'a aucun doute au sujet de l'endroit et de l'existence réelle des trous de boue.

Nonobstant le fait que tout le monde rit de l'idée qu'il puisse exister une chose telle qu'un vaisseau aérien du tout, il y avait beaucoup de gens qui avaient des douleurs aux cervicales ce matin à cause de leurs positions d'observation pendant la nuit dans l'espoir d'avoir un aperçu souvent la "lumière étrange" dont on a tant entendu parler mais vue si rarement.


 http://ufologie.net/indexf.htm

 

Stockton Evening Mail  USA, 27 novembre 1896 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Stockton Evening Mail, de Stockton, Californie, USA, le 27 novembre 1896.

 

Dossier sur ce cas ici.

 

TROIS ETRANGES VISITEURS


Qui sont peut-être venus de la planète Mars


Vus sur une route de campagne par le Colonel H.G. Shaw et un compagnon
Ils sont montés dans le dirigeable


Depuis plus d'une semaine les journaux tout le long de la côte avaient rapporté la présence d'un dirigeable allégué ou d'une machine volante, que beaucoup de gens honorables prétendent avoir vus à plusieurs occasions dans les cieux la nuit. S'il y a ou n'y a pas réellement une telle machine navigant dans les air, le Mail ne peut pas le déterminer d'une manière satisfaisante, mais certains des journaux ont traité le sujet sérieusement et d'autres ont été disposés à faire la lumière sur les déclarations. Une paire d'avocats de San Francisco s'est fait beaucoup de publicité gratuite en prétendant avoir des clients qui ont inventé et testé avec succès des vaisseaux aériens et les journaux ont rempli plusieurs colonnes à parler du mystère aérien.

 

Le Mail sonne le rapport ci-dessus simplement en introduction à une histoire des plus remarquables qui est rapportée par le colonel H.G. Shaw de cette ville, qui autrefois faisait partie du personnel éditorial du Mail. Le Colonel Shaw est actuellement occupé à organiser un stand pour l'exposition de l'association commerciale de Stockton qui sera montré à la Foire du Citron qui se tiendra à Fresno durant le moins prochain. Le monsieur était très hésitant au sujet de raconter les événements, comme il a dit qu'il ne sait pas du tout s'il sera cru par n'importe qui, et il était peu disposé à apparaître publiquement comme un romancier ou un homme à qui il manquerait une case. Il raconte son histoire comme suit:

 

TROIS ETRES ETRANGES


"S'il n'y avait pas le fait que je n'étais pas seul quand j'ai été témoin de l'étrange spectacle, je ne l'aurais jamais mentionné du tout. Mercredi après-midi je suis sorti à Lodi et Lockeford en la compagnie de Camille Spooner, un jeune homme est récemment arrivé du Nevada. Je suis allé aux endroits mentionnés à la recherche de matériel pour former un stand d'exposition pour représenter ce comté à la Foire du Citron de Fresno. Nous avions quitté Lodi pour faire le trajet du retour, je dirais peu avant 6 heures, et nous progressions tranquillement quand le cheval s'est arrêté soudainement et a poussé un reniflement de terreur."

 

"En levant les yeux, nous avons vu trois êtres étranges. Ils ressemblaient aux hommes sur de nombreux points, mais cependant ils n'étaient pas comme quelque chose que j'avais jamais vu. Ils étaient presque ou tout à fait de sept pieds de haut et très minces. Nous étions tous deux légèrement étonnés, comme vous pouvez aisément l'imaginer, et notre première impulsion était de continuer notre route. Le cheval, cependant, a refusé de bouger, et quand nous avons vu que nous étions considérés plus avec un air de la curiosité que toute autre chose, nous avons décidé de descendre et de voir ce qu'il en était. J'ai marché jusqu'à l'endroit où ces personnes d'aspect étranges étaient et je leur ai adressé la parole. J'ai demandé d'où ils étaient. Ils ont semblé ne pas me comprendre, mais se sont mis à, disons, "gazouiller" pour s'exprimer, plutôt que parler. Leurs remarques, si vous pouvez les appeler comme ça, étaient adressées entre eux, et ressemblaient à un chant monotone, qui tendait à être guttural. J'ai vu qu'il était inutile de tenter une conversation, donc je me suis contenté de les observer et les examiner. Ils ont semblé se prendre d'un grand intérêt pour nous-mêmes, le cheval et la voiture, et ont tout scruté très soigneusement."

 

ILS PESAIENT MOINS D'UNE ONCE CHACUN


"Tandis qu'ils étaient affairés à cela, cela m'a permis de les inspecter moi-même. Comme je l'ai déjà énoncé, ils étaient de sept pieds de hauteur et très minces. J'ai noté, de plus, que leurs mains étaient tout à fait petites et sensibles, et que leurs doigts étaient sans ongles. Leurs pieds, cependant, étaient presque deux fois plus longs que ceux d'un homme ordinaire, bien qu'ils aient été minces, et les orteils étaient également longs et minces. J'ai noté, aussi, qu'ils pouvaient utiliser leurs pieds et orteils le plus ou moins de même qu'un singe; en fait, ils ont semblé avoir une bien meilleure utilisation de leurs pieds que de leurs mains. J'ai actuellement découvert que c'était probablement une caractéristique naturelle. Alors que l'un d'eux venait près de moi, je l'ai touché, et j'ai placé ma main sous son coude et poussé doucement vers le haut, et voilà que je l'ai soulevé du sols dans grand effort. Je dirais que la densité de la créature était de moins d'une once. C'était alors que je l'ai observé tenter de s'agripper au sol avec ses orteils pour empêcher que je le soulève. Vous pouvez aisément comprendre que leur poids léger a rendu une telle caractéristique nécessaire, sans quoi ils auraient pu être aisément renversé par les vents."

 

"Ils étaient dépourvus de la moindre sorte d'habillement, mais étaient recouverts d'une protection naturelle difficile à décrire; ce n'était pas des cheveux, ni mon plus comme des plumes, mais il c'était aussi doux que la soie au contact, et leur peau était comme le velours. Leurs visages et têtes étaient sans cheveux, les oreilles étaient très petites, et le nez avait l'aspect de l'ivoire poli, alors que les yeux étaient grands et brillants. La bouche, cependant, était petite, et il m'a semblé qu'ils étaient sans dents. Cela et d'autres choses m'ont mené à croire qu'ils ne mangeaient ni ne buvaient, et que leur vie était soutenue par une certaine sorte de gaz. Chacun d'eux avait attaché sous le bras gauche un sac auquel était joint un bec, et de temps en temps l'un ou l'autre plaçait ce bec sur sa bouche, et alors j'entendais un bruit du gaz s'échappant. C'était plus ou moins le même bruit que celui produit par une personne faisant gonfler un ballon de football."

 

D'UNE BEAUTE INDESCRIPTIBLE


"De la description je donne, je ne voudrais pas que vous ayez l'idée que ces créatures étaient affreuses. Dans leur aspect elles étaient nettement le contraire. Elles étaient d'une beauté étrange et indescriptible. Je puis pas m'exprimer autrement. Ils étaient gracieux à un degré, et plus divinement beaux que n'importe quoi que j'ai jamais vu."

 

"La partie la plus étrange de l'histoire est encore à venir. C'est les lumières qu'ils ont portées. Chacun tenait à la main quelque chose à peu près de la taille d'un oeuf de poule. En les tenant vers le haut et en ouvrant en partie la main, ces substances ont émis la plus remarquable, intense et pénétrante lumière que l'on puisse imaginer. Malgré son intensité elle n'a eu aucun effet désagréable sur nos yeux, et nous avons réalisé que nous pouvions la regarder directement. Elle m'a semblé être une certaine sorte de minerai lumineux, bien qu'ils en aient eu un contrôle complet."

 

"Finalement ils ont été lassés de nous examiner, nous et notre cheval et attelage, et alors l'un d'eux, à un signal de celui qui a semblé être le chef, a essayé de me soulever, probablement avec l'intention de m'emporter. Bien que je n'ai pas opposé la moindre résistance, il n'a pas pu me déplacer, et finalement, tous les trois l'ont tenté sans le moindre succès. Ils ont semblé n'avoir aucune puissance musculaire à part pour pouvoir déplacer leurs propres membres."

 

ETRANGE DIRIGEABLE


"Bien, après avoir essayé en vain de déplacer l'un ou l'autre de nous, ils ont tourné dans la direction du canal de Woodbridge, près duquel nous étions, et pendant qu'ils faisaient clignoter leurs lumières vers le pont, nous avons eu un spectacle stupéfiant. Là, reposant dans le ciel, à environ vingt pieds au-dessus de l'eau, se trouvait un immense dirigeable. C'était de 150 pieds de longueur au moins, cependant de probablement pas plus de vingt pieds de diamètre à sa partie la plus large. Il était pointu aux deux extrémités, et à part un grand gouvernail de direction il n'y avait là aucune machinerie visible. Tous trois ont marché rapidement vers le vaisseau, non pas comme vous ou moi marcheraient, mais avec un mouvement de balancement, leurs pieds touchant seulement la terre à des intervalles d'environ quinze pieds. Nous les avons suivis aussi rapidement que possible, et avons atteint le pont alors qu'ils étaient sur le point de s'embarquer. Avec une petite poussée, ils se sont élevés vers la machine, ont ouvert une porte dans son flanc, et ont disparu à l'intérieur. Je ne sais pas comment cette affaire était construite, mais juste avant qu'elle ne démarre, je l'ai frappé avec une pierre et elle n'a rendu aucun bruit. Elle est passée à travers l'air très rapidement et a augmenté et s'est contractée avec un mouvement musculaire, et a été vite hors de vue."

 

"J'ai une théorie, qui, naturellement, est seulement une théorie, que ceux que nous venions d'observer étaient des habitants de Mars, qui ont été envoyés vers la terre afin de se saisir d'un de ses habitants. Je me sens sûr en affirmant que les histoires qui ont été racontées certains avocats de San Francisco sont des inventions maladroites, et ne devraient être crues par personne."

 

TIRETS ICI ET LÀ


Certains farceurs ont envoyé vers le ciel nombre de ballons à air chaud la nuit passée, pour faire croire à des décollages du prétendu dirigeable. Plusieurs personnes ont vu les ballons et ont apprécié la plaisanterie.

 

http://ufologie.net/indexf.htm

 

Oroville Daily Register  USA, 3 décembre 1896

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Oroville Daily Register, Oroville, USA, jeudi 3 décembre 1896.

 

Le vaisseau aérien à Forbestown


Harry P. Stow était dans la ville de Forbestown hier et a dit que l'un de ses hommes les plus dignes de confiance et les plus fiable à la mine de Goldbank, Thos. E. Goyne, était certain d'avoir vu le dans la soirée de dimanche [29 novembre 1896].

 

C'était peu après 7 heures que M. Goyne a vu la lumière brillante transportée à l'avant de "l'aérien" et après l'avoir regardé un moment il a observé qu'elle s'est élevée et n'est pas demeurée stationnaire comme une étoile. Il a couru dans sa maison et a appelé Mme Anson, qui est sorti pour se satisfaire et elle a ainsi également été tellement convaincue qu'elle a appelé le révérend Kiest, qui a étudié la lumière flottante attentivement.

 

Alors M. Goyne a couru vers la ville et en quelques instant la moitié des habitants de Forbestown écarquillaient leurs yeux et tendaient le cou pour noter la position et les mouvements de la lumière mobile mystérieuse. Elle a semblé avoir des ondulations ou un mouvement d'oscillation et ceci ont été observés par pas moins de 100 personnes.

 

M. Stow n'a pas vu la lumière lui-même, mais il a dit que le monsieur qui a observé la première fois s'est senti assuré que c'était le visiteur mystérieux qui avait flotté au-dessus de la vallée de Sacramento.

 

Un métal merveilleux - est-il utilisé dans le vaisseau aérien nouvellement découvert?


On se rappellera qu'il y a quelques années, un homme a découvert un métal merveilleux à Pine Nut, Nevada. Ce métal particulier était contenu dans le l'argile et l'homme l'a découvert en employant une partie de l'argile pour couvrir son fourneau. Quelques heures après avoir fait du feu dans le fourneau, il avait constaté que le recouvrement avait disparu et qu'à la place il y avait un métal blanc clair ne pesant presque rien.

 

Maintenant, l'homme qui a découvert et a employé ce métal était à Oroville hier. En fait il est ici depuis certain nombre de jours. Il ne veut pas que son nom soit publié mais nous l'avons rencontré et avons parlé avec lui pendant quinze ou vingt minutes. Nous ne savons naturellement pas s'il a quoi que ce soit à voir avec ce vaisseau aérien mystérieux ou non, mais s'il y avait la moindre vérité dans le rapport de la découverte merveilleuse de ce métal, il est possible qu'il ait gardé le secret et ait employé ce nouveau métal pour construire ce vaisseau flottant merveilleux.

http://ufologie.net/indexf.htm

 

Chicago Times-Herald  USA, 22 mars 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Times-Herald, Chicago, Illinois, lundi 22 mars 1897.

 

LES HABITANTS DE L'IOWA EXCITES A PROPO D'UN VAISSEAU AERIEN


Un mystère aéren flotte par ci par là dans le voisinage de Sioux City chaque soir

Sioux City, Iowa, – 21 mars. -- Ceux qui souhaitent voir le vaisseau aérien de Sioux City devraien sortir entre 9 heure et 11 heures du soir avec leurs télescopes et couvrir les cieux entre la banlieu de Smith Villa et le côté du Nébraska de la Grande Boueuse.

Il a été vu il y a trois semaines par des équipages de train sur la route L de Sioux City. Deux fois par la suite, les mêmes hommes ont eu des aperçus de la machine. Maintenant, plusieurs résidants de la partie occidentale de la ville airment qu'ils ont été ajoutés à la liste.

Les témoins n'insistent pas sur le fait que le mystère aérien est un vaisseau aérien, mais ils nient franchement que ce peut être un ballon. Il est de façon flagrante sous un parfait contrôle, voyage sur une ligne droite à une distance uniforme de la terre et porte une rangée de lumières sur chaque côté, de la couleur de lampes à incandescence.

 

http://ufologie.net/indexf.htm

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Times-Herald, Chicago, Illinois, mardi 30 mars 1897.

 

LE DIRIGEABLE D'OMAHA EST DE NOUVEAU VU


Cette fois de nombreux citoyens regardent le mystérieux visiteur aller et venir

 

Omaha, Nebraska, 29 mars 29, - le bateau mystérieux d'air a été vu encore la nuit passée [28 mars 1897] par un certain nombre d'habitants d'Omaha. Il a plané en vue à peu près quand les offices des églises étaient erminéset en une demi-heure il avait disparu.

 

Cette fois le "vaissau aérien" est entré en dans la partie sud-est de l'horizon. Il avait la forme d'une grande lumière brillante, trop grande pour un ballon, et luisait de façon constante.

 

Il a navigué au-dessus de la ville au nord-ouest et a disparu là derrière les maisons et les monticules. Il s'est déplacé très lentement et a semblé être tout à fait près de la terre. Rien d'autre que la lumière n'était visible. Une grande foule à la vingt-quatrième rue et la rue du lac ont observé le voyage du visiteur.

http://ufologie.net/indexf.htm

 

Benton Harbor Evening News  USA, 1 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Evening News, Benton Harbor, Michigan, jeudi 15 avril 1897.

 

Watervliet -- Une paire de nos citoyens ne mentant pas affirme qu'ils ont vu le dirigeable dont on a beaucoup parlé durant le début de la semaine et il se déplaçait rapidement au nord-ouest.

Saint-Joseph -- John Wallace et le Dr. Scott parlent à leurs amis au sujet du dirigeable aujourd'hui. Ils l'ont vu la nuit passée [14 avril 1897] pendant qu'il avait rapidement pris son vol à travers le ciel droit au-dessus de la ville et virait au loin vers le nord jusqu'à ce qu'il ait été perdu de vue au-dessus du lac Michigan.

 

Grand Traverse Herald  USA, 1 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Herald, de Grand Traverse, Michigan, le jeudi 1er avril 1897.

 

Une belle boule de feu a été vue dans les nuages près de Holland l'autre nuit. Un moment elle était brillante, ensuite obscurcie, comme si elle était couverte par un voile. Elle a duré environ une heure.

 

Detroit Evening News  USA, 1 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Detroit Evening News, Detroit, Michigan, jeudi, 1 avril 1897.

 

DIRIGEABLE VAGABOND

 

Des gens de Galesburg imaginent en avoir vu un haut dans l'air

 

Galesburg, Michigan, 1er avril. -- l'incrédulité avec laquelle des rapports d'un dirigeable errant ont été reçus a été beaucoup qualifié par les événements qui se sont produits ici la soirée passée [mars 31, 1897].

A environ 10 heures, une lumière blanche brillante est soudainement apparue, accompagnée d'un bruit de crépitement, venant évidemment d'en haut. Ces phénomènes ont duré pendant probablement 30 secondes et ont étonné les spectateurs, dont l'un affirme franchement qu'il a vu un objet noir énorme incliné avec une flamme, à une grande distance au-dessus de la terre.

 

Une Mlle Wyngate, résidant juste sur la ligne de la banlieue noire de Charleston, affirme qu'elle a distinctement entendu des voix d'en haut, à l'heure de l'occurrence.

 

Marshall Daily Chronicle  USA, 2 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Chronicle, Marshall, Michigan, USA, vendredi, 2 avril 1897.

 

Le dirigeable qui avait flotté dans les environs au Nébraska vient évidemment vers l'est puisqu'il est rapporté qu'il a été vu près de Galesburg, dans notre état, la soirée passée [1 avril 1897]. Il devrait arriver ici aux environs de ce soir, regardez si vous le voyez.

 

Battle Creek Daily Journal  USA, 2 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Journal, Battle Creek, Michigan, vendredi 2 avril 1897.

 

Galesburg, 1er avril. -- Les gens d'ici affirment qu'un dirigeable est passé au-dessus de cet endroit à environ 10 heures la nuit passée [31 mars 1897]. Une lumière blanche brillante est soudainement apparue, accompagnée d'un bruit net de crépitement. Les phénomènes ont duré environ trente secondes. D'autres prétendent avoir entendu des voix venir d'un objet foncé, qui selon eux flottait dans l'air.

 

The Hudson Post  USA, 2 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Post, Hudson, Michigan, vendredi, 2 avril 1897.

 

Jefferson -- Mercredi matin de la semaine dernière [donc le 24 mars 1897] une belle boule de feu a été vue dans les nuages à cet endroit. Pendant une courte période elle était très lumineuse, et ensuite elle a semblé descendre. Elle a duré un certain temps.

Chicago Tribune  USA, 5 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Tribune, Chicago, Illinois, USA, lundi 5 avril 1897.

 

LE DIRIGEABLE MAINTENANT VU DANS L'IOWA


Les gens à Albia voient une lumière rougeâtre brillante venir de l'ouest et se déplacer vers le nord

Albia, Iowa, 4 avril. -– (spécial) Le dirigeable mystérieux vu tellement souvent au Kansas est passé au-dessus de cette ville à environ 10 heures la nuit passée, est venu de l'ouest, et ensuite il est passé vers le nord, se déplaçant d'une manière erratique. Il est apparu comme une lumière rougeâtre brillante, et a été vu par beaucoup de personnes dignes de confiance.

 

Chicago Times Herald  USA, 5 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Times-Herald, Chicago, Illinois, lundi, 5 avril 1897.

 

Le Nebraska a vu deux dirigeables la nuit dernière. Ca devient inquiétant. Essayez le bromure.

 

Dallas Morning News  USA, 6 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Dallas Morning News, Dallas, Texas, le 6 avril 1897.

 

LA DECOUVERTE D'UN HOMME DE DENISON


Il voit un dirigeable brillament illuminé naviguant en direction du Nord


South McAlester, T.I. [Territoire Indien], 5 avril. -- Un gentleman qui est arrivé de Denison la nuit passée dit qu'à 3 heures ce matin [5 avril 1897], quand il revenait à son logement il a vu un grand dirigeable aller dans la direction du Nord. Il a était brillamment illuminé, et allait à une vitesse, a-t-il supposé, d'environ cinquante miles par heure. Il émettait un bruit de souffle particulier, et pour autant qu'il pouvait en juger il était à un quart de mile au-dessus de la terre.

 

Son attention a été attirée vers les étoiles d'abord par le bruit particulier du vaisseau, ou quoi que ce soit que l'on puisse l'appeler, et il l'a observé jusqu'à ce qu'il ait passé au-dessus des collines vers le nord.

Ce gentleman est un Franc-Maçon et un K. de P. et sa réputation pour la vérité est au-delà de tout soupçon

 

Chicago Times Herald  USA, 6 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Times-Herald, Chicago, Illinois, le mardi 6 avril 1897.

 

LE DIRIGEABLE EST VU DANS L'ILLINOIS


Des Habitants de Nashville Voient l'Objet Supposé Avoir Mystifié le Kansas et le Nebraska

Nashville, Illinois, 5 avril. -- Ce qui a semblé être un ballon, mais dont la plupart des gens qui l'ont vu ont pensé que c'était le mystérieux navire aérien du Kansas et du Nébraska, est passé au-dessus de cette ville à environ 8 heures ce soir. Il est apparu dans le nord-ouest comme une grande lumière rouge. Et tandis qu'il a approché la ville, un contour foncé a été faiblement discerné. Le fait que l'objet a voyagé depuis le nord-ouest tandis que le vent venait du sud-est prouve que n'était pas un ballon.

 

Algona Republican  USA, 7 avril 1897 


L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Republican, Algona, Iowa, mercredi, 7 avril 1897.

 

WESLEY A VU LE DIRIGEABLE


L'engin aérien monstrueux navigue sereinement au-dessus de l'Eastside Village

Il se dirigeait vers le nord-est – Vu par de nombreux bons citoyens fiables qui témoignent que ce n'est pas du pipeau

 

Wesley, 6 avril. -- De bons citoyens dignes de confiance de Wesley déclarent sur leur honneur, que dans la soirée de vendredi dernier [2 avril 1897] ils ont vu dans les cieux ce qu'ils ont supposé être un vaisseau aérien. Il voyageait dans la direction du nord-ouest. Il avait l'aspect d'un cône dans la forme avec des fenêtres sur le côté par lesquelles brillaient des lumières brillantes et il n'a pas voyagé aussi rapidement que des météores. Ils n'ont pas pu voir de quelle façon le vaisseau était propulsé ou ce qui le soutenait dans le ciel.

 

C'est probablement le même dirigeable mystérieux qui a été vu en divers points de la vallée du Mississippi durant le mois passé. Le Register a fait un article spécial il y a quelques jours notant le passage d'un tel engin au-dessus de l'Iowa méridional. L'Inter Ocean de lundi a fait une spéciale depuis Rochelle, Illinois, qui indique:

"Le dirigeable mystérieux qui a été vu en divers points dans les dernières semaines a fait son apparition ici dans la nuit de samedi [3 avril 1897]. A environ 07:30 quelqu'un a découvert un objet lumineux venant vers la ville depuis le sud-ouest. Bientôt la nouvelle s'est diffusée, et des centaines de personnes observaient l'objet étrange."

 

"Quand il a été aperçu d'abord il n'a pas eu l'air d'être à plus de quelques cent pieds au-dessus de la terre. Pendant qu'il venait plus près il a semblé s'élever plus haut. Il a voyagé tout à fait lentement parfois, et se déplaçait enuite tout à fait rapidement. Il était en vue de ce point environ trente minutes avant qu'il ne disparaisse dans la direction de l'est."

 

"Des lunettes de toutes les sortes ont été employés pour essayer de découvrir si possible les contours du vaisseau étrange, mais tous en vain. Certains ont eu l'idée qu'ils pourraient entendre un bruit venir du bateau. Certains sont allé aussi loin que de dire que c'était des voix humaines, alors que d'autres indiquent que c'était le bruit des machines."

 

Cela n'exige pas d'être un lecteur assidus des périodiques scientifiques actuels pour noter qu'il y a grande activité parmi les inventeurs dans la direction d'une navigation aérienne pratique, et que la vieille notion, que l'homme est de par les lois immuables de la nature condamner à ne pas s'élever de la surface du globe, est, face à l'activité de ces esprits brillants, en train de perdre du terrain. Il y a quelques mois il a été diffusé depuis la Californie que le succès complet avait enfin été atteint, et un navire aérien utilisable a été mis à flot dans l'atmosphère supérieure. Il a cependant semblé être l'intention des inventeurs que d'entourer leurs mécanismes merveilleux avec un voile de mystère et de les mettre à l'abri d'un examen minutieux, et ainsi il se trouve que que ces brefs aperçus, tels celui des gens de Wesley et de Rochelle ont gagné de ces vasseaux passant dans la nuit sont tout ce qui a été faisable jusqu'ici.

 

Chicago Tribune  USA, 7 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Tribune, Chicago, Illinois, le mercredi 7 avril 1897.

Attention: les histoires d'airship dans la presse de cette époque ne doivent pas être assimilées d'office à des "observations d'OVNIS" juste à leur lecture. Une évaluation de ces récits est ici.

 

DES CENTAINES DE GENS VOIENT L'AIRSHIP A OMAHA


Le regardent naviguer d'avant en arrière à une altitude de trois quart d'un mile

 

Omaha, Nebraska, 6 avril. -- (spécial) - plusieurs centaines d'habitants d'Omaha insistent sur le fait qu'ils ont vu un dirigeable la nuit passée. Toute la ville parle en parle aujourd'hui et la presse locale consacre beaucoup d'espace à ce sujet. Plusieurs foules en ont été témoin.

 

Cinquante membres des chevaliers de l'Ak-Sar-Ben ont été gratifiés de la vision du dirigeable, qui a été observé deux fois, et chaque fois pendant une durée de cinq à huit minutes. A 9 heures, alors que l'inititation était commencée, l'attention de quelques membres a été attirée par une lumière brillante clignotant près des fenêtres ouest de leur repaire. Ils ont immédiatement bondi vers la fenêtre et ont vu une lumière apparaître, d'au moins dix-huit pouces de diamètre, dont la longueur du reflet a semblé être celle d'un corps en acier, dont la longueur a seulement pu être estimée de douze à trente pieds.

 

L'objet était à une altitude d'environ trois quarts d'un mile et à plus d'un mile à l'ouest du repaire. Le cours du vaisseau a été observé pendant environ cinq ou six minutes. Son cours allait droit vers le sud jusqu'à ce qu'il ait atteint à ce qui a pu en être jugé les limites méridionales d'Omaha Du Sud, la distance depuis le repaire étant couverte en environ trois minutes quand il a fait un virage d'un demi-cercle vers l'Est, suivant cette direction sur environ un mile, quand il s'est tourné vers le nord contre le vent du nord-est, et a voyagé dans cette direction environ un demi-mile. Il a alors tourné vers l'est, après une certaine vacillation, et a été perdu derrière une rangée de nuages.

 

Les chevaliers sont revenus au repaire et après l'initiation, alors qu'ils attendaient les voitures, le vaisseau a été de nouveau vu loin au sud-ouest, mais filant rapidement contre le vent du nord, et est passé hors de la vue au nord.

 

Parmi les diverses personnes qui l'ont vu et ont autorisé l'utilisation de leurs noms en tant que témoins étaient ces hommes d'affaires : O.D. Kiplinger, W.I. Hawks, H.K. Burket, Jr. de A. Hospe, Gould Dietz, L.P. Funkhauser, et Arthur Guiou. Le dirigeable a été vu par W.H. Newville, un chef d'orchestre sur la ligne de Harney Street, qui a arrêté sa voiture et a appelé sa douzaine de passagers à sortir pour le voir. 

 

Galveston News  USA, 8 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Galveston News, Galveston, USA, le 8 avril 1897.

 

ETRANGE OBJET VU


"Et Il Y Aura Des Signes Venus Des Cieux"


Gutherie, T.I. [Territoire Indien], 7 avril. -- A environ 11 heures la nuit passée [6 avril 1897], l'attention du propriétaire Trumball, de l'hôtel d'Arlington a été attirée par un objet d'aspect foncé se déplaçant dans l'air au-dessus de la ville.

 

Bientôt une lumière brillante a été vue à l'avant de l'objet, qui a semblé être projeté dans différentes directions. Mr. Trumball a appelé un certain nombre de gens, qui ont observé l'ombre étrange de l'objet pendant longtemps, et est assuré que c'est le dirigeable mystérieux vu à tant d'endroits pendant les dernières semaines.

 

Ses contours étaient indistincts, mais une lumière a été projetée dehors de l'avant; et parfois il y avait des éclairs de lumière le long des côtés. Il s'est déplacé vite d'avant en arrière et est descendu presque jusqu'au sol juste au nord de la ville, et ensuite s'est élevé droit dans l'air à grande vitesse et a disparu dans l'obscurité de la nuit.

 

http://ufologie.net/indexf.htm

 

Champaign Daily Gazette  USA, 8 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Champaign Daily Gazette, Champaign, Illinois, jeudi 8 avril 1897.

 

CE DIRIGEABLE VU A OMAHA


Omaha, 8 avril. -– Un dirigeable a été vu navigant à travers l'espace par des centaines de personnes dans cette ville dans la nuit de mardi [6 avril 1897]. Le vaisseau a semblé avoir environ quatre-vingt-dix pieds de longueur, était de forme elliptique, et portait une lumière brillante à l'avant et une lumière rouge à l'arrière.

 

Battle Creek Daily Journal  USA, 8 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Daily Journal, Battle Creek, Michigan, jeudi 8 avril 1897.

 

Omaha, Nebraska, 8 avril. -- Un dirigeable a été vu navigant à travers l'espace par des centaines de gens dans cette de ville dans la nuit de mardi [6 avril 1897]. Le vaisseau a semblé être de quatre-vingt-dix pieds de longueur, de forme elliptique, et portait une lumière brillante à l'avant et une lumière rouge à l'arrière.

 

Chicago Times Herald  USA, 8 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Times-Herald, Chicago, Illinois, jeudi 8 avril 1897.

 

VAISSEAU AERIEN VU AU-DESSUS DE BELLE PLAINE


Des gens d'une ville de l'Iowa ont un aperçu du mystérieux engin volant nocturne

 

Belle Plaine, Iowa, 7 avril. -- On a observé dans ce comté le vaisseau aérien qui mystifie les gens de l'ouest. Un des médecins les plus honorables de Vinton indique que tous les membres de sa famille ont observé la machine aérienne mystérieuse la nuit passée [6 avril 1897] et l'ont distinctement entendue siffler à travers le ciel.

Le vaisseau aérien est apparu bas dans le sud-ouest à environ 9 heures et a pu être bien observé voyageant avec une sorte de balancement, comme le vol d'un oiseau contre le vent, et filant en avant et en arrière, s'élèverant vers le haut rapidement et descendant avec un mouvement doux et aisé et semblant être sous le parfait contrôle du navigateur. Il allait dans la direction du nord-est.

 

Algona Courier  USA, 9 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Algona Courier, Algona, Iowa, USA, le vendredi 9 avril 1897. 

 

NOUVELLES DE WESLEY


L'histoire de navire aérien qui a tellement travaillé l'esprit du correspondant de l'Algona Republican à Wesley cette semaine a été complètement explorée et son explication est aussi inédite que vraie. Il s'avère maintenant qu'il n'y avait aucun navire aérien vu du tout sauf mais que l'objet mystérieux aperçu flottant dans les cieux était en fait seulement un morceau d'une punaise des lits qui venait de prendre un coup de hache et qui avait rampé sur l'extrémité externe de quelqu'un faisant un clin d'oeil pour y sécher et que la lueur rouge de la lumière éloignée filtrant apparamment par ses fenêtres était en réalité seulement les rayons rouges du soleil couchant réfracté et qui se sont reflétés dans l'oeil de l'observateur à travers le corps cristallin du minuscule animal. Cette explication simple en laquelle nous plaçons notre confiance mettra un terme à l'éveli de la curiosité de gens superstitieux qui a été si récemment excité par le correspondant de Wesley ci-dessus nommé.

 

Chicago Tribune  USA, 9 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Tribune, Chicago, Illinois, vendredi 9 avril 1897.

 

Le dirigeable est arrivé à Belle Plaine, Iowa., et naturellement il est devenu bien visible pour les spectateurs.

http://ufologie.net/indexf.htm

 

Chicago Times Herald  USA, 9 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Dallas Morning News, Dallas, Texas, USA, page 4, le 10 avril 1897.

LE DIRIGEABLE DE MCKNIGHT

Paris, Texas, 9 avril. -- Depuis plusieurs jours, The News a contenu des spéciales de différents points déclarant que des gens ont eu un dirigeable dans la nuit. Un homme appelé McKnight avait travaillé à un dirigeable au ranch de de l'U.S. Marshall Williams depuis un certain temps et il est prétendu que c'est lui qui avait voyagé aux alentours dans la nuit avec son vaisseau. Tandis que McKnight n'a pas corroborer ce rapport, beaucoup de ceux qui sont en mesure de le savoir disent que sa navigation aérienne a enfin été couronnée de succès.

 

Chicago Times Herald  USA, 10 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Chicago Times-Herald, Chicago, Illinois, USA, le samedi 10 avril 1897.

 

Kankakee, Illinois, 9 avril. -- Environ 100 citoyens éminents de Kankakee ont vu un vaisseau aérien aller dans la direction du nord-est à 9 heures ce soir. Le navire était probablement à 1.000 pieds au-dessus de la terre et se déplaçait très rapidement à cette distance. Le phare a semblé aussi grand que la lumière ordinaire d'un arc électrique. En même temps le navire s'est élevé très rapidement et a semblé ensuite se laisser tomber sur une longue distance. En plus du phare, les spectateurs ont prétendu avoir remarqué de plus petites lumières derrière, indiquant que le navire est de taille considérable. Il a été apparemment dirigé vers Chicago et très a voyagé très rapidement, après avoir été stationnaire au-dessus de Kankakee environ dix minutes. Parmi les citoyens éminents qui ont observé la progression de la machine se trouvaient le Marshal R.D. Sherman, le chef de train Coopman de la Illinois Central Railway, et le mandataire William R. Hunter.

 

Mount Carroll, Illinois, 9 avril. -- Des centaines de gens dont l'honnêteté et l'exactitude sont au-delà de tout soupçon ont vu un dirigeable aux environs de 10:40 ce soir. Il est venu du nord-est et quand il a été vis-à-vis de cette ville il a changé son cours et est allé directement à l'ouest à une vitesse terrifiante. Il a été en vue pendant au moins dix minutes. Il a semblé oblong de forme et a transporté une grande lumière rouge. Tant de personnes l'ont vu qu'il n'y a aucune contestation du fait qui quelque chose de peu ordinaire est apparu. Les gens qui l'ont vu étaient dans des parties difféentes de la ville.

 

Chicago Times Herald  USA, 10 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Times-Herald, Chicago, Illinois, le samedi 10 avril 1897.

 

Marion, Iowa, 9 avril. -- un navire aérien est passé en allant dans la direction du sud au-dessus de cette ville à 02:05 heure ce matin. Il a été vu par les opérateurs de nuit de la Western Union Telegraph Company et d'autres. Il a semblé être à environ 500 pieds au-dessus de la terre. Les contours étaient distinctement visible contre le ciel. Le vaisseau produisait de deux lumières brillantes d'une lueur électrique.

 

Chicago Times Herald  USA, 10 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Times-Herald, Chicago, Illinois, samedi, 10 avril 1897.

 

Wausau, Wisconsin, le 9 avril. -- Ce qui était censé être un vaisseau aérien a été vu passant au-dessus de cette ville la nuit dernière [8 avril 1897] à environ 10 heures. Les lumières d'un objet foncé qui avait l'apparence d'être en forme d'oeuf pouvaient être distinguées loin vers le haut dans les cieux, Il a été regardé par au moins cinquante personnes.

 

Emmetsburg, Iowa, 9 avril. -- Jeudi soir une grande lumière rougeâtre a été vue passant à l'ouest de cette ville et également depuis Rodman. Cela a ressemblé à une lumière de locomotive et était peut-être à 1.000 pieds au-dessus de la terre. Le rédacteur du journal de West Bend l'a vu tout en attendant un train et son long compte rendu est dans son journal. On pense que cela serait un ballon ou un dirigeable. Les personnes qui l'ont vu sont des gens complètement responsables.

 

http://ufologie.net/indexf.htm

 


 

The Benton Harbor Evening News  USA, 12 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Evening News, Benton Harbor, Michigan, lundi 12 avril 1897.

 

VAISSEAU AERIEN VU ICI


Il se déplaçait dans la direction du nord-ouest

 

Le dirigeable du Kansas a visité Benton Harbor. Le privilège de voir la merveille aérienne n'appartient maintenant plus seulement aux villes de l'Iowa, de l'Illinois, du Wisconsin et du Kansas.

Le vaisseau a fait à son vol à travers les cieux au-dessus de cette ville la nuit passée et a été vu exclusivement par des résidants de Morton Hill. John Lee, résidant sur la rue Territoriale est parmi ceux qui ont eu la bonne fortune d'obtenir un aperçu du vaissau merveilleux.

 

Il est arrivé en vue à environ 7:45 et a voyagé rapidement vers le nord-nord-ouest. Il a été vu pendant quinze minutes entières. Pour M. Lee il a eu l'aspect d'une énorme boule du feu une fois

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. Appoliple (site web) 31/10/2012

http://cheapviagraqual.com | cheap viagra | <a href=http://cheapviagraqual.com/#6255>generic viagra</a>

2. waizigrancene (site web) 09/10/2012

order nexium - <a href=http://buynexiumonlineroy.com/#7282 >cheap nexium online</a> , http://buynexiumonlineroy.com/#20980 nexium without prescription

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×