La vague d'US airships de 1878 à 1897 (3)

Chicago Times Herald  USA, 12 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chicago Times-Herald, Chicago, Illinois, lundi 12 avril 1897.

 

UNE PHOTOGRAPHIE DU MYSTERE

 

Walter McCann de Rogers Parks fait ce qui semble être une image véritable de l'objet qui cause l'interrogation du monde.

 

Walter McCann de Rogers Park est devenu fameux d'un seul coup hier. Il a une photographie qui montre un dirigeable dans le ciel. Il dit qu'il l'a prise avec son appareil photo à 5:30 hier matin. Il montre deux négatifs. Trois témoins affirment qu'ils l'ont vu prendre les photographies.

 

Les merveilles de la photographie moderne permettent de faire presque n'importe quoi avec un appareil photo et toutes sortes de trucages peuvent être réalisés. Les experts, cependant, peuvent habituellement détecter ce qui, empruntant l'expression du lexique des courses de chevaux, pourrait se nommer du "jockeyage" avec le négatif ou avec le tirage lui-même.

 

L'artiste du Times-Herald qui a tiré une copie de stylo et d'encre de la photographie et le graveur d'estampe ont tout deux prononcé la photographie de McCann comme authentique.

 

PHOTOGRAPHIE APPAREMMENT AUTHENTIQUE


"La photographie est authentique," a dit l'artiste, "et elle est une belle pièce de travail photographique en cela qu'il serait impossible de "trafiquer" un négatif afin de le faire si parfait dans le tirage. Et en outre, il n'y aurait pas eu moyen d'obtenir la couleur d'un objet pris dans le ciel."

 

Le graveur en attente de ce que l'artiste finisse son travail se satisfaisait plus complètement de l'authenticité des photographies en faisant quelques tests avec de l'acide. Il a appliqué des acides à un d'eux, qui était un album par copie, avec comme résultat la preuve que la copie n'avait pas été changée après avoir laissé le négatif.

 

"C'est certainement une photographie d'un objet pris dans le ciel," a dit le graveur, "il aurait été possible de couper le film dans le négatif avant que la copie n'ait été faite, mais alors il y aurait simplement une ligne blanche visible partout où elle avait été coupée, et il n'y a aucun tel signe ici. Avec l'autre copie, qui est une mûre, il serait impossible d'effectuer un changement sur le fond gris qui ne puisse pas être aisément détecté. Pour leur sorte, les photographies sont remarquablement bonnes, et il n'y a aucun doute qu'elles sont authentiques dans tous leurs détails."

 

LA PRISE DU CLICHE


McCann est un vendeur de journaux à Rogers Park, et son lieu de commerce est près des voies ferroviaires de la Northwestern. C'est son habitude de se lever tôt tous les matins, en particulier le dimanche, pour livrer les journaux de Chicago. Dans son magasin, il avait un petit appareil photo, appartenant à son fils. Quand McCann a aperçu l'objet étrange dans le ciel, il a immédiatement suspecté que c'ait été le dirigeable dont tant de gens parlent. Il s'est précipité dans son magasin, a saisi l'appareil photo et en a obtenu une bonne image. G.A. Overocker, qui a vu sa démarche, a suggéré qu'il prennen un deuxième négatif, et le résultat en a été un négatif bien meilleur.

 

William Hoodless et E.L. Osborne, opérateur pour la Chicago et Northwestern Railway à Rogers Park, ont vu McCann et Overocker à l'heure dite, et ont été témoins non seulement de la photographie, mais ils ont vu le vaisseau lui-même.

 

Il est, selon le rapport de tous ces témoins, une invention sans ailes ni des voiles. Tous conviennent que les contours d'un homme ont pu être vus.

 

ROGERS PARK EST PASSIONNE


La découverte a été ce dont la banlieue discute et la sérénité habituelle de ce voisinage a été transformé en excitation intense. Le kiosque à journaux de McCann a été submergé. Les gens sont venus de kilomètres à la ronde. Ils sont venus d'Evanston, Edgewater, Ravenswood et même de Chicago. Toutes sortes de théories ont été avancées. Certains ont pensé que c'était un ballon effondré flottant dans le ciel. D'autres ont douté de cette idée parce que quatre citoyens de véracité incontestable ont insisté sur le fait que c'était une création telle qu'ils n'avaient jamais vu auparavant. Selon leur histoire, la construction du vaisseau aérien allégué était différente des contours dans la fantaisie populaire. La partie supérieure était en forme de cigare, avec un propulseur à l'arrière. La partie inférieure s'est composée de métal blanc, formé comme la quille d'un bateau. Les témoins ont été maintenus occupés à dire à la multitude de ce qu'ils ont vu. Toute la journée, les gens ont posé des questions et se sont interrogés. Puis ils sont rentréschez eux pour en parler. Certains d'entre ont dit que c'était un canular. Mais les images étaient là comme preuve, et la sensation s'est développée. Donc McCann et Overocker se sont retrouvés comme les deux plus grands hommes de Rogers Park pendant au moins une journée.

 

McCANN RACONTE SON HISTOIRE


Walter McCann a tout dit à ce sujet à son magasin sur l'avenue de Greenleaf.

 

"Cela faisait plusieurs jours que je lisais des choses au sujet du vaisseau aérien," a-t-il dit, "j'en ai ri et j'étais sceptique à ce sujet. Ce matin à 5:30 quand je me suis levé pour m'occuper mon travail habituel de réception des journaux de Chicago et d'effectuer mes livraisons du jour, j'ai vu un objet paraissant étrange dans le ciel, venant du sud. Il a ressemblé à un grand cigare. Il est venu plus près, et j'ai vu d'un coup d'oeil que ce n'était pas un ballon. En un éclair j'ai réalisé que c'était le dirigeable dont ont parlait tant. Mon garçon a gagné un appareil photo il y a pas bien longtemps dans un concours pour obtenir des abonnés à un journal. Il était dans le magasin, à cinquante pieds d'où je me suis tenu regardant l'objet. J'ai couru et je l'ai cherché pendant que la chose s'approchait. Le ciel était dégagé. Les conditions étaient favorables pour une photographie. Une plaque était prête. J'ai couru à l'avenue de Greenleaf et à la rue du marché et j'en ai pris un bon cliché. Avec G.A. Overocker, dont l'attention a été attirée par lui, j'ai couru en bas des rails de la Northwestern et nous avons obtenu une deuxième image quelques minutes plus tard. "

 

"E.L. Osborne et William Hoodless ont également vu le vaiseau aérien. Je ne suis plus un sceptique. J'ai distinctement vu les contours d'un homme à l'arrière de la machine. Il a tiré un gouvernail de direction tournat ou une certaine sorte d'adaptation qui a orienté le cours du vaisseau aérien. Cette invention étrange est venue à 600 pieds de la terre comme j'ai pu l'estimer. "

 

IL DECRIT L'OBJET EN L'AIR


"La partie inférieure du vaisseau aérien était mince, et faite d'un certain métal blanc léger comme l'aluminium. La partie supérieure était foncée, et longue comme un grand cigare, pointu à l'avant et avec un certain genre d'arrangement à l'arrière auquel des câbles étaient attachés. Le pilote a tiré ces derniers et a orienté la course du sud vers le nord-est. Nous avons observé le vol du vaisseau aérien jusqu'à ce qu'il soit parti à l'est et ait disparu de la vue. Je suis revenu au magasin avec les plaques, je me suis occupés de mes journaux du matin, et, avec Overocker, j'ai développé les preuves aussitôt que possible. J'ai refusé une offre d'un journal de Chicago pour les négatifs. Je pense que le temps montrera que ce n'est pas un trucage. J'ai vécu ici trop longtemps pour tenter de duper les gens. Je n'ai aucun désir de notoriété. C'est un vaisseau aérien, et si vous ne le croyez pas, regardez l'image et soyez convaincu. Je puis jurer que j'ai vu le vaisseau aérien. Trois autres hommes ici peuvent le jurer aussi, leur réputation est bonne dans cette communauté."

 

"C'est vrai," a dit le choeur de banlieusards près du comptoir, "McCann est un type bien."

 

"Je l'ai vu prendre la première photo," a dit G.A. Overocker, "et je l'a aidé pour la seconde. Mon attention a été attirée par sa conduite passionnée dans l'avenue de Greenleaf à une heure si matinale, regardant le ciel. J'ai regardé et j'ai aussi été passionné. C'est le dirigeable, a-t-il dit, alors je l'ai aidé à obtenir une deuxième photo de lui, et c'est là aussi."

 

VU A NOUVEAU LA NUIT DERNIERE


Le visiteur aérien étrange a été vu la nuit passée de diverses parties du côté du nord. Beaucoup de gens sont disposés à prêter serment qu'elles l'ont vu, et qu'il n'était pas une étoile, une comète, ou une quelque chose de cette nature. Il est apparu plutôt comme une lumière d'arc électrique, changeant sa couleur parfois de blanc en rouge et vert. Lentement, il a dérivé à travers le ciel, s'affaiblissant, disparaissant et revenant plusieurs fois. De grandes foules ont observé la lumière mystérieuse et se sont émerveillées. A l'avenue du Nord et à la rue de Larabee, un groupe de citoyens honorables l'a observé pendant presque une heure depuis le toit de la pharmacie de Herman Fry.

 

Parmi eux se trouvaient Herman Fry, George Fry, le dr August Venn et le dr E.G. Earle. Ils sont tous prêt à jurer que la lumière était quelque chose qu'ils n'avaient jamais vue avant, et ne pouvaient pas expliquer. Quand ils l'ont remarquée au début, la chose était en l'air du côté du nord-ouest. Elle a graduellement dérivé dans leur direction, et a semblé s'élever de plus haut en plus haut, jusqu'à ce qu'elle ait été hors de la vue. Le sergeant Hayes du commissariat de police de la rue de Larabee et l'Opérateur Berger l'ont également vu.

 

A Clybourn et l'Avenue du Nord, l'électricien A. Lamb et une foule de gens ont observé la lumière changer du bleu au rouge et puis au blanc. A proximité des bureaux de police de l'avenue de Sheffield, la lumière a été observée par beaucoup de gens, tous avérant qu'eils n'ont jamais vu quelque chose de pareil avant. Parfois le vaisseau aérien, ou quoi que ce soit que cela ait été, a semblé être aussi proche que 2000 pieds au-dessus de la terre, mais habituellement il était beaucoup plus haut.

 

Et même les conducteurs de car et les manoeuvres ont trouvé le temps d'observer la lumière mystérieuse déménager à travers les cieux. Le conducteur Yost était responsable du dernier train de câble sur les limites de North Clark Street la nuit passée et il a atteint l'entrepot peu avant 1 heure ce matin. Sur sa voiture, sans compter le manoeuvre, il y avait une demi-douzaine de citoyens et un policier. Le manoeuvre avait été le premier à observer la lumière, et pendant le reste du trajet tous les yeux s'étaient portés sur la chose mystérieuse. Elle était largement au loin vers le Nord apparemment juste au-dessus d'Evanston, et a filé rapidement à travers les cieux.

 

Un certain nombre de policiers et de pompiers du sud de Chicago et à Englewood ont rapporté qu'ils ont vu l'objet mystérieux flotter aux alentours dans le ciel. Ils l'ont décrit tout à fait de la même manière que d'autres l'ont fait.

http://ufologie.net/indexf.htm

 


12 avril 1897 USA, Battle Creek (Michigan)

Daily Palladium  USA, 13 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Palladium, de Benton Harbor, Michigan, le mardi 13 avril 1897.

 

ICI AUSSI!


Benton Harbor a vu le dirigeable

 

Les yeux de à Benton Harbour sont aussi aiguisés qu'ailleurs et le reste du monde n'a pas besoin de penser qu'il peut éclipser notre vision quand il y a des dirigeables à voir.

 

Plusieurs de nos gens ont vu le dirigeable qui a déjà effrayé les habitants de sept états et a été rapporté en dernier planant au-dessus de Chicago. Pas moins de trois personnes, rapporte-t-on en ville aujourd'hui, ont vu la chose, les phares, les lumières de queue, les tangons, l'illumination, et tout. Pour sûr, personne ne peut donner une description précise de la "créature", parce que c'est l'une des bizarreries du dirigeable vu ailleurs, et nous voulons que notre dirigeable soit aussi mystérieux que celui des autres. D'ailleurs, tout le monde qui le voit est en désaccord avec tous les autres quant à ses caractéristiques précises, son altitude, sa rapidité de vol, etc., mais tout ceci sont des détails futiles à ne pas considérer du tout pour réfléchir sur l'exactitude des spectateurs ou la clarté de leur vue.

 

Ici comme ailleurs, la nature du dirigeable n'est pas connue, mais s'il vient de Mars ou de n'importe quelle autre planète nous espérons qu'il a apporté suffisamment de son "atmosphère" à lui pour subsister jusqu'à ce qu'il atteigne la terre ferme ou vienne assez près pour être photographié.

 

Même les nouveaux résidants de Troy prétendent avoir vu le dirigeable allégué, qui a causé tellement d'excitation. Certains des citoyens de ce petit village tranquille sont prêts à prêter serment qu'un dirigeable est passé à moins de 2.000 pieds d'eux. 

 

Chicago Times Herad  USA, 13 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Times-Herald, Chicago, Illinois, mardi 13 avril 1897.

 

LE "VAISSEAU AERIEN" EST RAPIDE IL COUVRE DE GRANDES DISTANCES


Il est vu simultanément dans le Wisconsin, l'Illinois, l'Indiana et le Michigan par des gens dont la véracité ne peut pas être mise en doute.

 

Waukegan, Illinois, 12 avril. -- plusieurs jeunes ici qui étaient dehors tard la nuit passée affirment avoir vu le vaisseau aérien. Harry Detweller et quelques amis, qui flânaient, ont eu leur attention attirée par une lumière mobile mystérieuse dans les cieux, que, selon la description, ils ont immédiatement pensés être le célèbre vaisseau aérien. "Ted" Wheeler était un autre qui l'a vu. Il le décrit comme une lumière rouge brillante, qui s'est déplacée au nord sur un cours vacillant a une sacrée vitesse, et qu'il n'était pas comme une étoile ou une comète. Il l'a observé pendant une heure.

 

Kenosha, Wisconsin, 12 avril. -- Les citoyens de Kenosha sont sûr qu'ils ont vu le vaisseau aérien entre 7:15 et 8 heures dans la soirée de dimanche soirée [11 avril 1897 ]. Que cette affaire qu'on a beaucoup vue et dont on a beaucoup parlé est passée ici est basée sur l'histoire de R.H. Slosson, qui a été élu juge à l'élection juridique récente. Il dit qu'à 7:15 heure il a aperçu une lumière blanche énorme avec un petit feu vert de l'un et l'autre côté. Sa progression était lente et à peine perceptible. La lumière centrale a ressemblé à une étoile énorme sauf qu'elle s'est déplacée. Les feux verts étaient beaucoup plus petits, et se sont déplacés de façon constante avec la grande lumière à la même position relative.

 

New Carlisle, Indiana, 12 avril. -- Une centaine de citoyens éminents de ce lieu ont vu un vaisseau aérien aller dans la direction du nord-ouest à 20:30 heure la nuit passée. Le vaisseau était probablement à 500 pieds au-dessus de la terre et se déplaçait très rapidement. A un moment il s'est élevé très lentement et a ensuite semblé se laisser tomber dans la distance. En plus du phare, les spectateurs ont prétendu avoir remarqué de plus petites bleues, vertes et rouge derrière, indiquant que le navire est de taille considérable. Il a été en vue au moins dix minutes.

 

Grand Rapids, Wisconsin, 12 avril. -- Le mystérieux dirigeable qui a troublé les gens de la vallée du Missouri et d'autres est beaucoup passé ici à 9 heures la soirée passée, et a été observé par 100 citoyens honorables. Une lumière rouge bizarre était clairement visible, se déplaçant rapidement dans les cieux occidentaux. Quelques personnes excitées ont prétendu avoir discerné visiblement un cadre d'une certaine sorte entourant la lumière rouge, qui a brillé avec un lustre clignotant. Que ce soit un ballon, un dirigeable ou un météore, on l'a vu distinctement.

 

Clinton, Iowa, 12 avril. -- Il y a eu une excitation considérable ici ce soir quand mille personnes ont regardé le vaisseau aérien. Le Professeur Freenheim, un astronome de grande renommée ici, a dirigé sa grande lunette dessus et a trouvé que c'était la planète Venus, qui est très brillante en ce moment.

 

Elkhart, Indiana, 12 avril. -- Un grand nombre de gens ici prétendent avoir vu le vaiseau aérien passer au-dessus de cette ville de 10 à 12 heures la nuit dernière. Il a présenté toutes les particularités qui ont été si généralement décrites.

 

Ripon, Wisconsin, 12 avril. -– Le vaisseau aérien, ou quoi que ce soit cet objet qui a fait regarder le ciel tardif par tellement de gens, a été distinctement vu la nuit passée par environ 200 ou davantage d'habitants de Ripon. Sur leur chemin de leur maison, 100 personnes ou plus se sont arrêtées à la maison de l'ancien Commissaire de l'Etat pour les Terres, Jerre Dobbs, qui a attiré leur attention sur le vaisseau.

 

Battle Creek, Michigan, le 12 avril. -- On pense que ce qui est le vaissau aérien mystérieux a visité ce soir cette ville à 9 heures. C'était à deux miles à l'ouest de la ville et un mile de haut quand on l'a d'abord remarqué. Il a émis une pluie d'étincelles rouges semblables à une fusée éclairante, les étincelles semblant suivre un fort bruit. Les contours de l'objet étaient alors bien visibles. Cinquante personnes en tout de différentes parties de la ville ont rapporté voir le visiteur étrange. Parmi ceux qui l'ont vu il y a L.E. Clawson, avocat; W.A. Cady, bijoutier; le dr McGuffin, le dr McNeal, J.H. Dorsey, directeur de la Western Union Telegraph Company; Thomas Barry, ancien conseiller municipal; M.J. Loomis, photographe, et beaucoup de clients du sanatorium.

 

F.W. Alex, Joseph B. Durand et Frank Ray, tous des citoyens honorables de Lake Forest, disent qu'ils ont vu le dirigeable dans la nuit de dimanche, et, bien qu'aucun ne soit absolument sûr que ce qu'il a vu n'était pas une étoile, ils sont également tous hésitants à énoncer franchement que ce n'était pas un vaisseau aérien. On l'a vu entre 8 et 9 heures dans la partie du nord-ouest des cieux.

 

R.J. Thompson, secrétaire de la commission de l'Illinois au Centenaire du Tennessee, dit que la commission payera 25.000$ pour qu'un véritable dirigeable fasse une démonstration à l'exposition. 

 

Kalamazoo Gazette  USA, 14 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Gazette, Kalamazoo, Michigan, mercredi 14 avril 1897.

Attention: les histoires d'airship dans la presse de cette époque ne doivent pas être assimilées d'office à des "observations d'OVNIS" juste à leur lecture. Une évaluation de ces récits est ici.

 

DIRIGEABLE OU PAS ??


Le corps étrange qui est passé au-dessus de la ville dans la soirée de lundi [12 avril 1897] et qui a été pris par beaucoup pour un dirigeable a été vu par le propriétaire de la Gazette, aussi bien que de nombreux autres citoyens. Il est venu du sud-est et est passé vers le nord-ouest, presque sur le centre de la ville à une vitesse qui doit avoir été de quarante à soixante miles à l'heure. Quand il a été à environ deux miles au nord-ouest de la ville, l'objet a paru changer son cours du nord-ouest à droit vers le nord. Tout ce qui pouvait être distingué était une lumière rougeâtre-verte de grand brillance qui a jeté des rayons de tous les côtés et était six fois plus grandes que n'importe quelle étoile dans les cieux. Dirigeable, ou quoi qu'il puisse être, il y a là un planeur étrange dans les cieux qui a été vu par des milliers et des milliers de personnes dans différentes parties du pays. Ce que c'est, les astronomes devraient l'avoir compris maintenant. On en a entendu parlé pour la première fois il y a plusieurs semaines dans l'ouest du Nébraska, puis en différents points au Kansas, puis en Iowa, et l'Illinois, et maintenant au Michigan. Dimanche soir, un objet de la même description est passé au-dessus de la South Bend et de Niles.

 

L'objet, quand il est passé au-dessus de Kalamazoo a semblé être à environ un demi mile de haut. Il est plus probable qu'il ait été cinquante fois ou peut-être trois fois plus haut à de nombreux miles de la terre et ait été quelque corps errant qui n'est pas sur les cartes. Une chose est certaine, il passe par l'espace comme une fusée.

 

Saginaw Courier Herald  USA, 14 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Courier-Herald, Saginaw, Michigan, mercredi 14 avril 1897.

 

DIRIGEABLE MYSTERIEUX


20 citoyens respectés de Battle Creek affirment l'avoir vu

Niles, 13 avril .-- Une douzaine de gens environ ont vu que ce qu'ils pensent avoir été le dirigeable la nuit passée. Il est venu de la direction du sud-ouest et allait à environ 40 miles à l'heure dans la direction du nord-ouest. Il a semblé être alors à environ un demi mile de haut. Il a ressemblé à une immense boule de feu. Bien que la nuit ait été dégagée, les contours du vaisseau n'étaient pas visible. Le rédacteur A. J. Shakespeare, de la Gazette, est parmi ceux qui l'ont vu. 

 

Adrian Evening Telegram  USA, 14 avril 1897   

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Evening Telegram, Adrian, Michigan, mercredi 14 avril 1897.

 

Enfin ce dirigeable a été vu. Wm. Peckman, le couturier de East Maumee, déclare qu'il l'a vu la nuit passée, montrant trois lumières colorées et se déplaçant dans la direction du sud-est. William ne regardait pas à travers des verres fumés, non plus.

 

State-Republican  USA, 14 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The State Republican, Lansing, Michigan, mercredi 14 avril 1897.

 

Le dirigeable a été bien vu par plusieurs citoyens dignes de confiance de Benton Harbor et de Saint-Joseph - prétendent-ils - et ils déclarent que ce n'est aucunement une fraude. Il a été vu la nuit de mardi vers environ 20:00 [13 avril 1897], avec des lumières bleu, rouge, et vertes, et se déplaçait rapidement dans la direction du nord-ouest. Les contours n'ont pas pu être discernés, à cause des lumières qu'il portait et de sa haute altitude au-dessus du lac Michigan.

 

Emmetsburg Democrat  USA, 14 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Emmetsburg Democrat, Emmetsburg, Iowa, mercredi 14 avril 1897.

 

Durant la semaine passée on rapporte que de grandes lumières rouges ressemblant aux phares de locomotives sont pasées au-dessus de pas moins de cinquante cités et villes en Iowa, au Minnesota, au Dakota, dans l'Illinois, au Michigan et en Indiana. Plusieurs personnes rapportent les avoir vues, mais ne peuvent pas les expliquer. En quelques endroits, ce sont des ballons de papier qu'on affirme avoir envoyé dans le ciel afin de faire sensation. Il n'est que peu probable qu'une telle ruse ait été pratiquée avec succès à tous les endroits où les lumières ont été vues. J.B. Martin, du West Bend Journal, affirme avoir vu une des lumières étranges passer au-dessus de Rodman à 9 heures dans la nuit de jeudi.

 

 Il l'a observée quinze minutes mais n'a pas pu l'expliquer. Elle a été également vue par plusieurs parties d'Emmetsburg mais, comme ils ne savaient rien de ces rapports en général, ils ne lui ont pas accordé d'attention particulière. Bien que que ceux qui ont vu les lumières ont été trompés; que les lumières ont pu avoir été cerains phénomènes; bien que que quelques groupes malfaisants ont pu avoir envoyé dans le ciel des ballonnets pour réveiller la curiosité de leurs voisins, il n'est pas déraisonnable de compter que la navigation aérienne sera un des accomplissements du prochain siècle. Un navire aérien ne serait pas plus merveilleux qu'un téléphone, phonographe, ou kinetoscope, parce que les gens voyagent déjà dans des ballons.

 

Une lumière mobile a été vue allant au nord-ouest de cette ville la nuit passée. Certains indiquent que les garçons traînant en ville ont envoyé un ballon festif dans le ciel. D'autres pensent que c'était une étoile mobile. Nous ne pouvons pas le dire. Les marchands de boisson alcoolisée affirment qu'ils ont vendu seulement les meilleures catégories de marchandises la nuit passée et qu'ils ne peuvent pas être jugés responsables de la lumière étrange.

 

Kalamazoo Gazette  USA, 15 avril 1897  

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Gazette, Kalamazoo, Michigan, jeudi, 15 avril 1897.

 

NAVIGATION AERIENNE


Etrange lumière mouvante dans les cieux

 

UN BALLON FESTIF serait l'un des objets qui ont créé le dirigeable tant discuté qui a été vu à Kendalville, Indiana, et Sturgis

 

Voici des temps particulièrement intéressants pour les astronomes, car pas une nuit ne passe sans qu'un certain nouvel objet mobile ne fasse son apparition dans les cieux. Ici même à Kalamazoo, la nuit passée, il y a eu deux dirigeables, comètes, ballons, ou autre objet porteur de lumière, se baladant dans les cieux. L'homme du télescope de la GAZETTE est parti en vacances, autrement, cet article vous dirait lequel des vagabonds aériens était le ballon festif envoyé vers le haut par les rédacteurs du EVENING NEWS en tant que leur dirigeable nouvellement découvert. On signale qu'entre 8 et 9 heures ce vaisseau mystérieux a été envoyé vers les cieux, flottant de la colline côté occidental de la ville. Il est allé au nord et un petit peu à l'ouest et a presque disparu de la vue et a ensuite semblé revenir et semblé être beaucoup plus grand. Tandis qu'il tournait dans les alentours, il a montré différentes couleurs. Des centaines de personnes l'ont vu et se sont demandé ce que c'était. Ceux qui savaient que c'était un ballon festif écoutaient en se taisant les remarques des observateurs du ciel. On s'est attendu à ce que le même objet qui a été vu lundi dans la soirée à environ 8 heures apparaisse encore la nuit dernière. Il l'a probablement fait, mais pas avant environ 11 heures quand on l'a repéré dans le sud-ouest et qu'il a semblé se déplacer en un itinéraire hésitant allant presque vers l'ouest. Les hommes de la GAZETTE l'ont vu et l'ont observé pendant une demi-heure. Un certain nombre de Camarades du Bizarre qui étaient dans le hall de Burr Oak l'ont également vu et l'ont observé disparaissant dans l'ouest à 11:45. Il a un peu vagabondé aux alentours mais a gardé le même cours général. Ceci a pu avoir été le ballon festif, mais les informations de Kendalville, Indiana, et Sturgis, Michigan, déclarent que le même objet a été vu là entre 9 et 10 heures se déplaçant dans la direction du nord-ouest. Sa couleur a changé et il a entièrement disparu pendant une brève période et est apparu ensuite plus lumineux que jamais dans un endroit légèrement différent.

 

Bay City Times-Press  USA, 15 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Times-Press, Bay City, Michigan, USA, le jeudi 15 avril 1897.

 

LE DIRIGEALE N'EST PLUS


On dit que le mystère aérien a explosé dans le Michigan

 

Kalamazoo, 15 avril .-- Des gens de Pavilion ont rédigé quelques rapports étonnants, et, si c'est vrai, alors non seulement le dirigeable dont on a tant parlé était une réalité, mais il est maintenant une chose du passé. George W. Somers et William Chadburn, de vieux soldats, affirment avoir vu le vaisseau dans la soirée de lundi [12 avril], quand ils sont restés debout jusqu'à une heure avancée à veiller sur un cheval malade. Les descriptions qu'ils ont données sont légèrement en désaccord mais ils convergent dans l'affirmation que l'apparition état éclairée aux deux extrémités et qu'elle s'est déplacé à travers l'espace avec une merveilleuse rapidité. Ils n'ont eu qu'à peine le temps d'observer quand une explosion sourde a été entendue et l'objet a disparu. Ils déclarent le rapport comme ayant été comme une salve d'artillerie et avoir été immédiatement suivi par un bruit éloigné de projectiles volant dans l'air. Considérablement intrigués, ils ont procédé vers la maison, où ils ont passé une nuit passionnante et sans sommeil.

 

M. et Mme Wallace disent qu'ils ont entendu l'explosion distinctement, mais qu'ils ont pensé que c'était le tonnerre. Mais les découvertes du matin sont suffisantes pour établir que les deux observateurs disent la vérité. A un endroit à deux miles de Scotts, on a rouvé une grande bobine de câble épais, de toute évidence une pièce de quelque appareil électrique. A un autre endroit une lame d'hélice de propulseur d'un certain matériau léger a été découverte, dans un état de fonte partielle. Trois hommes qui s'étaient engagés dans l'essentage d'une grange dans la banlieue noire de Comstock affirment que lors de la reprise de leur travail le matin suivant l'occurrence, ils ont trouvé leurs travaux terminés couverts de fragments minuscules qui avaient parfois pénétré les bardeaux et étaient entrés dans les planches en dessous. 

 

Daily Palladium  USA, 15 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Palladium, Benton Harbor, Michigan, le jeudi 15 avril 1897.

 

LE DIRIGEABLE ENCORE VU


Certains de nos citoyens ont imaginé qu'ils ont revu le dirigeable dans la nuit de mercredi. Il est apparu dans le ciel au loin à l'ouest de la ville et pendant une heure, disent ceux qui prétendent l'avoir vu. Il a navigué vers le sud jusqu'à ce que les lumières aient disparu.

 

Le Dr. Scott, de la rue Joseph, était parmi ceux qui sont disposés à prêter serment qu'ils l'ont vu.

Hier un rapport est venu de Galesburg, Michigan, selon lequel que le vaisseau a explosé au-dessus de la banlieue noire de Pavilion et que des parties des appareils électriques et une pointe de la pale d'hélice ont été trouvés, sans compter que d'autres petits morceaux du "vaisseau".

 

A Chicago, un policier est venu plus près de résoudre le mystère du dirigeable que n'importe lequel d'entre eux. Il a trouvé un grand ballon de papier de soie fait de papier rouge, blanc, et bleu avec la partie inférieure brûlée.

Le Dr. Geo Ball a vu le dirigeable la nuit passée et a attiré l'attention de John A. Crawford sur lui pendant qu'ils revenaient de dîner. Naturellement, le docteur ne pense pas que la lumière qu'il a vue venait d'un dirigeable mais il dit que c'était une lumière étrange et qu'il va monter le toit du plus haut bâtiment en ville ce soir et guetter l'étrange visiteur avec une lunette. La lumière qu'ils ont vue était dans le sud-ouest et était une forme visible pendant environ dix minutes et s'es ensuie effacée de la vue.

 

Mlle Quackenbush, caissière à Morrow an Stone Annex, se trouvait parmi ceux qui ont vu le vaisseau la nuit dernière et elle pense mÊme qu'elle en a vu les contours

 

Battle Creek Daily Journal  USA, 15 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Journal, Battle Creek, Michigan, jeudi 15 avril 1897.

Attention: les histoires d'airship dans la presse de cette époque ne doivent pas être assimilées d'office à des "observations d'OVNIS" juste à leur lecture. Une évaluation de ces récits est ici.

 

Brèves nouvelles . -- La soirée passée de nouveau, à environ 8 heures, le dirigeable, ou ce qui a été appelé ainsi, a été visible pour les résidants de Battle Creek, dont beaucoup ont vu la merveille aérienne pendant qu'elle voyageait rapidement vers l'ouest en pleine vue, et est passé pendant quelques moments en vue lors de sa course rapide. Ceux qui l'ont vue la soirée passée ne la décrivent pas de manière aussi vivante que ceux qui en été témoin de la nouveauté dans la soirée de lundi. Ils disent qu'il vraiment beaucoup ressemblé à une étoile ou une lumière d'arc électrique vue à distance, mais que sa couleur a tout de même changée de celle d'une étoile en celle d'une ombre rougeâtre. L'explication la plus générale faite de l'objet est que c'est une certaine sorte de météore ou d'étoile filante, mais à la différent de cela par son changement de couleur et la direction de son cours, les météores ayant presque invariablement un cours de haut en bas.

 

Que l'objet mystérieux de la soirée passée n'était pas d'origine humaine est simplement démontré par la vitesse à laquelle il se déplaçait, et que ceci était en plus contre le vent.

New York Times  USA, 15 avril 1897 


L'article ci-dessous est paru dans le quotidien le New York Times, New York, jeudi 15 avril 1897.

 

Editorial - Ce dirigeable auquel tous les journaux de l'Ouest et une partie de ceux de l'est donnent maintenant à l'avantage de plusieurs doutes, est visible de nuit aux correspondants dans toutes les régions de l'Illinois, du Wisconsin, du Michigan, de l'Indiana et de l'Iowa. Le voyager aérien est évidemment un Mahatma de développement avancé, parce qu'il existe dans une douzaine d'endroits à la fois et a un aspect différent et fait différentes choses dans chacun d'elles. Il est lamentable d'observer, cependant, que partout il viole les lois de navigation des Etats-Unis par rapport aux lumières. Habituellement le capitaine de ce nouvel engin montre seulement une lumière. Elle est le plus souvent blanche, et de temps en temps rouge. Si c'était la pire de ses offenses, on pourrait la tolérer, mais l'ignorance qu'il montre en matière ds lumières latérales est simplement criminelle et il aura des ennuis sérieux au moment où un officier des Etats-Unis réussira à le déférer.

 

Tandis qu'il naviguait au-dessus de la ville de Kenosha, Wisconsin, dans la nuit de dimanche [11 avril 1897], le voyageur céleste a choqué et a irrité tous les hommes dans le nautique là en montrant un feu vert sur les deux côté. A Waukegan, Illinois, à la même heure, les deux lumières latérales étaient rouge, ce qui est également illégal et scandaleux. Si le propriétaire de dirigeable persiste dans cette anarchie, il obtiendra non seulement la réputation d'être un pirate, mais son navire se percutera lui-même tôt ou tard, et souffrira de dommages si sérieux que sa prochaine exhibition devra être faite en plusieurs pièces au lieu de plusieurs places.

Dallas Morning News  USA, 15 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Dallas Morning News, Dallas, Texas, USA, le 15 avril 1897.

 

ENCORE LE VAISSEAU AERIEN


Une Dame et un Monsieur le voient depuis des endroits différents et le décrivent minutieusement


Denton, Compagnie De Denton, Texas, 14 avril. - Que Denton ne doit pas être derrière les autres villes et communes du Texas du nord est montré par le fait que le dirigeable mystérieux, à propos duquel on a tant parlé et tant écrit ces derniers jours, a été vu ici par au moins deux personnes crédibles, un Monsieur et une Dame, dont la réputation pour l'exactitude ne peut pas être attaquée.

 

Le monsieur qui a vu le vaisseau indique qu'il se tenait en sa cour observant les étoiles à l'aide d'une paire de puissantes jumelles de marine, quand une ombre est tombée à travers la lune, l'obscurcissant un instant.

Le ciel étant sans nuages, il a regardé en l'air pour en examiner à la cause. "J'ai eu comme première pensée que c'était un météore," a-t-il dit, "mais par un examen plus approfondi j'ai découvert que l'objet inconnu était presque stationnaire et j'ai concentré mes jumelles sur lui, découvrant qu'il se déplaçait lentement la direction du Sud-Est. A cette vitesse lente, le vaisseau a continué son cours pendant quelques minutes et puis, avec presque un saut, a sommencé à partir à une vitesse terrible et a disparu dans le sud-est, restant dans la portée de ma vision environ vingt minutes."

 

"Quand j'ai vérifié le caractère de l'objet au début, il flottait à environ un demi mile au-dessus de la terre et a semblé d'abord être d'environ cinquante pieds de long, d'une forme de cigare avec deux grandes proéminences poussant de chaque côté; une large queue ou voile de direction derrière et un long bec ou une lame ressemblant à l'étrave d'un bateau à l'avant. Au point où le bec a rejoint le corps principal, un projecteur puissant projetait ses rayons loin dans la nuit en avant près duquel même la luminosité de la lune a pâli. Une rangée de fenêtres le long du flanc donnait de plus petites lumières, dont la source devait avoir été de l'électricité stockée car il n'y avait aucune fumée, comme je pouvais nettement le voir, venant du bateau, il n'y avait même pas le moindre signe de cheminée. Je ne doute pas de que c'était un dirigeable."

 

La dame mentionnée ci-dessus est membre de la Société d'Ariel, elle est l'une des plus largement éduquées des dames en ville et n'a pas quelqu'un à qui la crédulité de quelque chose comme un canular pourrait être imposée. Sa description, bien que beaucoup moins explicite que celle du Monsieur puisqu'elle n'avait pas eu l'aide de jumelles, correspond presque exactement avec son récit. Quand elle l'a vue, le bateau bondissait à travers l'espace comme un ballon.

 

Ces deux descriptions sont meilleures que n'importe lesquelles de leurs prédécesseurs, car une d'elles était aidée de jumelles puissants et tous deux sont des personnes largement éduquée et beaucoup de lectures, également, sont à caractère scientifique.  

 

http://ufologie.net/indexf.htm

 

Detroit Evening News  USA, 15 avril 1897

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Evening News, Detroit, Michigan, jeudi 15 avril 1897.

 

ENCORE LE DIRIGEABLE


Une roue cassée déterrée près de Battle Creek

 

Battle Creek, 15 avril. -- Un fermier bien intentionné qui réside à cinq miles au nord-est de cette ville affirme avoir trouvé la roue du dirigeable allégué qui a passé au-dessus du bas Michigan dans la nuit de mardi. George Parks, de Pennfield, et son épouse, traversaient un champ, quand leur attention a été attirée par un objet très lumineux qui a semblé être à environ 100 pieds de la terre et approchait rapidement. La pensée de M. Parks au sujet de sa lumière et du bruit de ronflement qu'elle a fait était que c'était un météore. Pendant qu'il passait au-dessus d'eux, vers leur gauche, une partie de lui est tombé à la terre et s'est enterré dans le sol.

Mme Parks, qui a été légèrement effrayée, ne voulait pas laisser son mari aller près de là où elle est tombée. Le lendemain matin M. Parks et son frère, Benjamin, ont creusé et ont trouvé que c'était une grande roue faite d'aluminium, d'environ trois pieds de diamètre, et de la forme d'une turbine.

 

M. Parks dit qu'il est la première fois qu'il a jamais entendu parler d'un météore ayant des roues. Il gardera la roue en souvenir, et on peut aller la voir à tout moment à sa ferme à Pennfield.

Dallas Morning News  USA, 16 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Dallas Morning News, Dallas, Texas, USA, 16 avril 1897.

 

VU L'AIRSHIP


Corsicana, Texas, 15 april. -- Les divers et véridiques citoyens de Corsicana déclarent aujourd'hui que le dirigeable, qui n'a pas manqué de mentions dans la presse cette semaine, est passé au-dessus de la ville la nuit passée [14 avril 1897].

 

Il a été décrit par l'un, qui est emphatique dans son rapport de l'avoir vu, comme étant une lumière brillante à une longue distance de la terre et se déplaçant à une vitesse plutôt rapide à travers le firmament. On a dit qu'il a été vu à environ 20:30 heure, est venu du nord et se déplaçait dans la direction du sud quand il a été d'abord remarqué. La lumière a été décrite comme étant à peu près de la taille d'un seau d'eau et a graduellement pris de plus petites proportions jusqu'à ce qu'elle ait disparu et n'ait plus été observable à l'oeil. C'est resté visible environ dix minutes. Aucun message n'a été laissé par les touristes aériens.

 

L'objet ou quoi que cela pourrait avoir été a été regardé par un groupe de huit ou dix personnes à la maison du juge Sam H. Frost sur la troisième avenue ouest. Le Dr. Wills a fait attirer son attention à elle et dit que ce n'était certainement pas un météore, pour la raison que la lumière était intermittente, en semblant aller et venir, mais que l'objet était trop loin de la terre pour qu'il puisse voir n'importe quoi quant à sa forme ou contour. La lumière, a-t-il dit, était la seule partie visible de l'étrange chose volante.

Austin American Statesman  USA, 16 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Austin American Statesman, Austin, Texas, le 16 avril 1897.

 

OBSERVER L'AIRSHIP


Un Mystérieux Voyageur des Cieux Vu à Weatherford, Corsicana et Cresson

 

RESSEMBLE A UNE VOITURE DE PASSAGERS


Projecteurs Puissant à la Proue et à des Ailes Monstrueuses Qui Brassent la Brise


Weatherford, Texas, 15 avril. -- La nuit passée [14 avril 1897] à 9 heures le dirigeable qui a été mentionné dans les Nouvelles de l'Oklahoma et d'autres points a été vu ici. Il a passé au-dessus de la ville dans la direction du sud-Ouest direction et des lumières ont été projetées de l'avant ressemblant au phare d'un moteur. La machine a été vue par beaucoup de gens, y compris le Correspondant du [Dallas Morning] News.

Ce dessin de l'airship apparaissait dans l'article: 

 

 

 

Algona Courier  USA, 16 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Courier, Algona, Iowa, vendredi 16 avril 1897.

 

BREVES NOUVELLES DE BANCROFT


La ville parle du mystérieux voilier aérien

 

Ma foi, le navire aérien; votre correspondant a enfin été réveillé de sa léthargie par son apparition merveilleuse. La nuit de samedi dernier [10 avril 1897] à environ 9 heures, le moteur aérien mystérieux est apparu aux citoyens de la petite ville jusqu'ici sceptique, appelés Bancroft, et tandis que quelques-uns ridiculisaient l'objet qui a tellement merveilleusement glissé loin de nous, la majorité a observé avec un intérêt croissant, et certains insatisfaits de le voir partir hors de la vue, se sont empressés au bureau du téléphone pour alarmer la ville de Swea vers laquelle il a flotté contre le sens du vent. M. Stone a laissé tomber son instrument dès que le vaisseau aérien a été entendu et a couru en avant pour regarder. Oui, il était là, et est passé rapidement au sud de lui.

 

Notre opérateur a alors appelé Armstrong, d'ici là il passait juste au sud de la ville sur un cours de sud-sus-ouest très rapidement. M. Calvin a immédiatement appelé Estherville qui ne l'a d'abord pas vu mais a bientôt découvert la merveille à leur nord-ouest au moment où Armstrong l'a vu à son sud, ainsi la théorie du météore avancée par les petits malins n'a aucune solidité, c'est juste du vent. Nous entendons beaucoup de bla bla et beaucoup de discussions houleuses sur le sujet par les vieux et les jeunes. Votre correspondant, cependant, n'a pas grand chose à dire. Il croit au vaisseau aérien cependant, vous pouvez le dire à ceux qui ont le courage de dire qu'ils l'ont vu. 

 

Adrian Evening Telegram  USA, 16 avril 1897 

 

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Evening Telegram, Adrian, Michigan, vendredi 16 avril 1897.

 

HUDSON EST FRAPPEE LE DIRIGEABLE VU DANS LA NUIT DE JEUDI


L'ASTRONOME TRIPP L'A APPELE MAIS LE VAISSEAU A DISPARU TROP VITE POUR LUI


Spécialement pour le TELEGRAMME: Hudson, 16 avril. -- Hudson ne fait jamais quoi que ce soit à moitié. Nos gens sont toujours dans le vent. En conséquence, le vaisseau aérien a frappé notre ville. La nuit passée à environ 11 heures un groupe de 25 personnes, responsables, et dignes de foi, étaient sur leur chemin après une fête pour dîner. Soudainement une partie du groupe a remarqué un objet d'aspect étrange dans les cieux légèrement vers l'ouest. Connaissance de la découverte a été donnée au reste de la foule et pendant presque une heure ils ont observé le navigateur étrange dans le ciel. C'était évidemment le vaisseau aérien, et il a semblé être en forme de cigare, transportant des lumières jaunes à sa proue et et à sa poupe. Le dirigeable a semblé avoir une certaine sorte d'arrangement mécanique sur le côté pour se propu

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site